| Accueil |

VENTRON


ARRONDISSEMENT : ÉPINAL
VOSGES
ANCIEN CANTON : SAULXURES-SUR-MOSELOTTE
Ventron
Carte de Cassini
CANTON 2014 : LA BRESSE
CODE INSEE : 88500
CODE POSTAL : 88310
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes de la
Haute Moselotte
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes de la
Haute Moselotte
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes
des Hautes-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Ventron

 

Croix de Guerre 1939-1945 avec étole d'argent

Taillé d'argent, à la crosse épiscopale de sable ; et d'azur, au lion passant d'or.

 

Il s'agit des armes de la famille de Serre tel qu'elles sont reproduites dans Dom Pelletier, sans la montagne. Le savant bénédictin a cependant fait une erreur, qu'il corrige dans son " errata ". En réalité il s'agit d'un tranché d'argent et d'azur, l'argent figurant une montagne, au lion léopardé d'or passant dans le sens de la bande, comme le reproduit A. Georgel dans son Armorial de Lorraine. Le blason de Pagny sur Moselle reprend ce tranché pour honorer la mémoire du Comte de Serre, natif du lieu. Ici, c'est parce que Charles François de Serre donna ses forêts aux habitants de Ventron en 1704 que son lion léopardé figure dans les armes communales.
Enfin, la crosse rappelle que c'est Jean Des Porcelet de Meilhanne, évêque de Toul, qui affranchit en 1617 les habitants du lieu.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Croix de guerre 1939-1945 étoile argent
 

  Origine du nom :
    Anciennement "Uberwinter", logis d'hiver.
  Chiffres clés :
    Population : 927 habitants (Véternats)
    Altitudes : 570 - 1202 mètres
    Superficie : 2 497 hectares
  Site Web :
  Site officiel
  A voir :
 
Le sommet du Grand-Ventron - 1 209 mètres -, d'où l'on jouit d'un très belle vue sur l'Alsace.
L'Ermitage du Frère Joseph, au Sud de Ventron. C'est dans cet ermitage que vécut pendant 33 ans, dans la solitude, les privations et les austérités, un ermite du nom de Joseph Formey ; il y mourut en 1784. Le lieu est devenu un lieu de pélérinage.
  Généralités historiques :
 
Premiers habitants venus probablement de l'est, Alsace, Suisse, au XIème siècle.
Village, comme beaucoup d'autres en Lorraine Sud, ravagé par le passage des Suédois.
En 1814, lors du passage des alliès, les habitants de Ventron avaient construit au col d'Oderen trois redoutes et des tranchées. On sait combien les vosgiens étaietn attachés à l'Empereur.
  Particularités :
  De 1790 à 1880, Ventron a fourni 19 officiers, parmi lesquels le général François LAURENT.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême sont contenus dans les registres paroissiaux de Cornimont. Cornimont
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Albert
Blaise
Didier - Didierlemaire
Géhin - Gérard
Joanesse/Joannès/Joannesse
Mangin - Morel
Nicolas - Nodari
Perrin - Pierrat
Rémy
Thomas - Toussaint
Valdenaire - Vaxelaire
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   34
    Nbre de mariages :   9
    Nbre de divorces :   -
    Nbre de décès :   14

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
D'abord dépendance de Cornimont, puis, à date de 1729, annexe de Saulxures
Diocèse de Toul, doyenné de Remiremont
Avant 1730 : voir Cornimont
1777 : diocèse de Saint-Dié, doyenné de Remiremont
Mariages ans VII et VIII : voir Cornimont
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Remiremont
1790 : district de Remiremont, canton de Cornimont
an VIII : arrondissement de Remiremont, canton de Saulxures