| Accueil |

LA BRESSE


ARRONDISSEMENT : ÉPINAL
VOSGES
ANCIEN CANTON : SAULXURES-SUR-MOSELOTTE
La Bresse
Carte de Cassini
CANTON 2014 : LA BRESSE
CODE INSEE : 88075
CODE POSTAL : 88250
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes de la
Haute Moselotte
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes de la
Haute Moselotte
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes
des Hautes-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de La Bresse

Croix de guerre 1939-1945 avec palme

Devise : PUTO PORE QUE VAULA
Rester pauvres plutôt que valets.
En effet, les habitants de La Bresse refusèrent en 1768 de laisser sacrifier leurs forêts en vue du profit hypothétique d'une verrerie.

D'argent, au pairle de gueules accompagné en chef d'un banc de pierre "pierre de justice" de sable, à dextre d'une truite d'azur allumée de gueules et à senestre d'une roue à aubes de sable.

Le champ d'argent représente le scintillement de l'eau des lacs et la neige recouvrant les montagnes de La Bresse.
Le pairle figure la jonction des vallées du Chajou et de la Vologne pour former la Moselotte. Il est de gueules pour rappeler le feu qui ravagea la cité à plusieurs reprises au cours de son histoire et le sang versé par ses enfants pour sa défense lors de la guerre 1939-1945.
La justice était rendue sur un banc de pierre au " Champtel ".
La truite évoque la découverte de la fécondation artificielle du poisson par un pêcheur de La Bresse en 1843.
Et la roue à aubes symbolise l'énergie hydraulique produisant l'électricité distribuée par la Régie municipale.

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Croix de Guerre 1939-1945 avec palme
 

  Origine du nom :
    -
  Chiffres clés :
    Population : 4 716 habitants (Bressauds)
    Altitudes : 580 - 1 363 mètres
    Superficie : 5 794 hectares
  Site Web :
  Site officiel
  A voir :
  Source de la Moselotte, dans la forêt de la Tête des Cerfs.
Lac de Rispach.
Lac de Blanchemer, à 793 mètres d'altitude.
Lac des Corbeaux.
Etang de la Cuve, à 9970 mètres d'altitude.
Etang de la Duchesse, près du Paquis des Huttes.
Etang de Sèchemer.
Le Hohneck.

Le plus beau point de vue : le gazon des Hautes-Fées, situé entre le Hohneck et le Rhein-Kopff.
  Généralités historiques :
 
Avant 1790, petite communauté indépendante ayant droit de justice et une gruerie particulière. Détruite en novembre 1944, reconstruite de 1946 à 1956. Ville natale de Laurent Rémy et Antoine Géhin, initiateurs en 1840 de la pisciculture moderne.
  Particularités :
  Sur un des mamelons de la montagne du Hohneck, est une source très abondante qui ne tarit jamais : elle s'appelle la fontaine de la Duchesse.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
- -
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, mariage et sépulture commencent en 1610.
Un incendie survenu le 27 janvier 1871 détruit les doubles des registres. Ils manque les années 1728 à 1782 et 1789 à 1791. Les registres de 1792 sont une copie réalisée en 1873.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Abel - Amé - Amet - Angelot - Anthoine/Antoine - Arnold - Arnould - Aubert - Aubriat - Aubry
Barret - Bastien - Beretta - Bertrand - Binaux - Bittner - Blaise - Bombarde - Boudas - Brion - Briot - Burey
Chalon - Chevrier - Claude - Claudel - Claudon - Clément - Coanus - Collé - Courtois - Coutier - Cuny - Curien
Daniel - Daout - Defranoux - Delaitre - Delasausse/La Sauce (de) - Demange/Demenge - Deparis - Dervaux - Didier - Didierlaurent - Dielaine - Duchêne - Duroc
Ehlinger - Étienne
Ferry - Fleurance - Fleurette - François
Galmard - Garnier - Gaspard - Géhin - Genolini - Geoffroy - Georgel - Gérard - Gounant - Grandemange/Grandemenge - Gravier - Grosdemange - Grünenwald - Guiot/Guyot
Hans/Hantz - Haouy - Hermann - Hingre - Holveck - Humbertclaude - Hutin
Jeangeorges - Joanesse/Joannès/Joannesse - Jouffroy
Lallemand - Lambert - Laurent - Lautel - Le Vaxelaire/Vaxelaire - Leclerc - Lecomte - Leduc - Lemaire - Leroy - Lorrain - Lorrette - Louis
Mangin - Mansuy - Marandel - Marchal - Marion - Martin - Mathieu - Maurice - Meichler - Mengin - Miclo - Mombre - Morel - Mougel - Mougin
Neff - Noirot
Olry
Perrin - Petin - Petitgenêt - Philippe - Pierrat - Pierrel - Poirot
Remy - Richard - Rochatte - Rouillon - Roussel
Seguin - Sommacal- Spinhirny
Thiébaut - Thimont - Thomas - Tisserand-Tisserant - Toussaint
Valdenaire - Valentin - Valsetti - Vaxelaire/Le Vaxelaire - Villaume - Vincent Viry - Vinel - Viry - Voinson - Voirin
Wohlgemuth - Wolf
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances : 2 160
    Nbre de mariages : 757
    Nbre de divorces : -
    Nbre de décès : 836

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Diocèse de Toul, doyenné de Remiremont
1777 : diocèse de Saint-Dié, doyenné de Remiremont
Mariages ans VII et VIII : voir Cornimont
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Remiremont
1790 : district de Remiremont, canton de Cornimont
an VIII : arrondissement de Remiremont, canton de Saulxures