| Accueil |

CORCIEUX


ARRONDISSEMENT : SAINT-DIÉ-DES-VOSGES
VOSGES
ANCIEN CANTON : CORCIEUX
Corcieux
Carte de Cassini
CANTON 2014 : GÉRARDMER
CODE INSEE : 55115
CODE POSTAL : 88430
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes du
Val de Neuné
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes du
Val de Neuné
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté d'Agglomérations de
Saint-Dié-des-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Blason de Corcieux
Croix de Guerre 1939-1945

De gueules, à la tour d'or, maçonnée, ajourée et ouverte de sable, accompagnée en chef d'un alérion d'argent et deux clefs mises en sautoirs du même.

L'alérion d'argent symbolise la Lorraine.

Les clefs d'argent mises en sautoir rappellent le chapitre de Remiremont, car Corcieux était propriété indivise entre le duc de Lorraine et le chapitre de Remiremont.

La tour rapelle que le fief de "La Tour de Corcieux ", dite de Fléville, se trouvait à Corcieux. Jean Courcol était le seigneur de ce château en 1620. Il passa ensuite à la famille Royer de Fléville.

L'or de la tour constitue avec les gueules de l'écu les couleurs lorraines.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Croix de Guerre 1939-1945
 

  Origine du nom :
    du gaulois Coratis olea
Correçoul
, en 1246
  Chiffres clés :
    Population : 1 648 habitants (Forfelets)
    Altitudes : 503 - 730 mètres
    Superficie : 1 740 hectares
  Site Web :
  Site de la commune
  A voir :
  -
  Généralités historiques :
 
En 1312, le duc Ferry IV donna pour douaire, à Isabelle d'Autriche, son épouse, Corcieux, Anould et le château de Spitzemberg.
Il y avait à Corcieux le fief de la Tour de Corcieux, dite de Fléville, et un château considérable ; Jean Courcol, auditeur des comptes et régistrateur des patentes de S.A. en était seigneur en 1620. Il passa ensuite à la famille Royer de Fléville.
Dès le 6 juin 1944 , les maquisards de Corcieux se sont lancés à l'attaque de l'occupant. Quelques centaines d'hommes contre l'armée allemande, le combat inégal se termina par l'exécution des résistants. Malgré son échec prévisible, le baroud du maquis de Corcieux aura atteint un but, créer dans les Vosges un abcès de fixation des troupes occupantes. Le 15 novembre 1944, reculant après la bataille de Bruyères, les Allemands chassèrent la population vers la montagne sous un froid glacial et anéantirent le village au lance-flamme.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
- -
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépulture commencent en 1649.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Chevrier - Claudel
Georgel
Laurent - Lemaire
Poirot
Renauld
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances : 5
    Nbre de mariages : 1
    Nbre de divorces : -
    Nbre de décès : -

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Paroisse dont dépendait Les Arrentès, La Houssière et Martimprey et les annexes de Gérardmer et de Gerbépal, diocèse de Toul, doyenné d'Epinal
1777 : diocèse de Saint-Dié, doyenné de Bruyères
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Bruyères
1790 : district de Bruyères, chef-lieu de canton
an VIII : arrondissement de Saint-Dié, chef-lieu de canton