| Accueil |

REMIREMONT


ARRONDISSEMENT : ÉPINAL
VOSGES
ANCIEN CANTON : REMIREMONT
Remiremont
Carte de Cassini
CANTON 2014 : REMIREMONT
CODE INSEE : 88383
CODE POSTAL : 88200
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes de la
Porte des Hautes-Vosges
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes de la
Porte des Hautes-Vosges
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes de
la Porte des Hautes-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Blason de Remiremont

De gueules, à deux clés d'argent en sautoir.

Saint-Romaric créa sur un ancien oppidum romain un double monastère d'hommes et de femmes dédié à Saint-Pierre, d'où les clefs contenues dans le blason. Après les grandes invasions, les religieuses quittèrent le Saint-Mont et créèrent la ville actuelle dans la vallée. Elles obtinrent des libéralités des premiers Ducs de Lorraine. Elles dépendaient directement de l'Empereur pour le temporel, du Pape pour le spirituel.

Le chapitre des chanoinesses devint très illustre dans toute l'Europe, l'abbesse était choisie parmi la haute noblesse, elle prenait le titre de princesse du Saint-Empire et régnait sur 74 seigneuries. A la Révolution, la ville de Remiremont s'appela Libre-Mont.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

   

  Origine du nom :
    Du moine Romaric et du Mont sur lequel il construisit le monastère.
Nom avant la Révolution : LIBREMONT.
  Chiffres clés :
    Population : 8 038 habitants (Romarimontains)
    Altitudes : 379 - 766 mètres
    Superficie : 1 800 hectares
  Site Web :
  Site de la commune
  A voir :
  Le musée.
  Généralités historiques :
 
Du nom de Romaric qui fonda, sur le Saint Mont ou mont Habend, deux monastères, un d'hommes et un de femmes. Ce dernier, transféré en 870 dans la vallée, fut à l'origine de la ville. Exempté en 1070 de la juridiction épiscopale et relevant directement de l'empereur, le chapitre devint un "chapitre noble" très fermé : l'abbesse avait rang de princesse du Saint-Empire. Au XVème siècle, les ducs de Lorraine établirent leur suzeraineté sur le chapitre en prenant le titre de comtes de Remiremont.
Christian Poncelet, maire, sénateur (RPR) ; ancien Secrétaire d'Etat (3 fois).
  Particularités :
  Sous-préfecture des Vosges jusqu'en 1926.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
- -
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    A - Amet - Arnould - Aubry
Bache - Brice
Champenois - Claudel - Colin - Colus - Curien
Defer - Demange - Didier - Duchêne
Febvay
Géhin - Georges - Grosjean
Hanus - Hingre - Houx (du) - Humbertclaude
Joanesse/Joannès/Joannesse - Joly
Leduc - Lemaire - L'Hôte
Mangenot - Mangin - Maurice - Meichler - Mougel - Mougin
Nauroy (de)
Perrin - Philbert - Pierrat - Pierrel - Poirot
Remy - Riette
Thomas - Thymont - Toussaint
Varlot - Villemin - Vincent Viry - Voirin
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances : 40
    Nbre de mariages : 13
    Nbre de divorces : -
    Nbre de décès : 45

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Diocèse de Toul, paroisse et chef-lieu de doyenné
1777 : diocèse de Saint-Dié
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : chef-lieu de bailliage
1790 : chef-lieu de district et de canton
nom de Libremont de brumaire an II à brumaire an III
an VIII : chef-lieu d'arrondissement et de canton