| Accueil |

BROUVELIEURES


ARRONDISSEMENT : SAINT-DIÉ-DES-VOSGES
VOSGES
ANCIEN CANTON : BROUVELIEURES
Brouvelieures
Carte de Cassini
CANTON 2014 : BRUYÈRES
CODE INSEE : 88076
CODE POSTAL : 88600
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes du
Canton de Brouvelieures
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes
Vologne-Durbion
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes de
Bruyères - Vallons des Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Blason de Brouvelieures
Croix de Guerre 1939-1945 (11 novembre 1948)

D'azur, à la croix de Lorraine d'or accostée des lettres B et V du même avec en pointe le sceau d'or du Temple ; au chef cousu de gueules à la croix d'or.

La croix de Lorraine indique que Brouvelieures dépendait du duc de Lorraine, elle est entourée des lettres B et V du nom de Brouvelieures (en latin Beronis Villa).

Les templiers avaient une maison à Brouvelieures, c'est ce qui explique l'existence du sceau de l'ordre du Temple. Ce sceau représente un curieux édifice qui ressemble à la mosquée d'Omar, en haut une croix ancrée et tout autour : "S : TUBE : TEMPLI : XPI" (le sceau de la trompette du temple du Christ).

La croix du chef nous indique que la paroisse de Brouvelieures est sous le patronage de l'Exaltation de la Sainte Croix.

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Croix de Guerre 1939-1945
 

  Origine du nom :
    Beronis Villa - Bellieuvre - Brouvillers - Beronisvillare
  Chiffres clés :
    Population : 522 habitants (Brouvillois)
    Altitudes : 347 - 545 mètres
    Superficie : 736 hectares
  Site Web :
  -
  A voir :
  Site du col du Haut-Jacques
Roche de Cotinpierre
Roche de Pierre-Taillée (500 m)
Haut-d'Obtinrupt (512 m)
Croix de cimetière en fer forgé
  Généralités historiques :
 
Son histoire est marquée par la présence d'une commanderie de Templier dès le XIIème siècle, territoire de Frémifontaine qui sera exterminée par les troupes de Philippe le Bel entre 1310 et 1314. La vie économique du village est d'abord liée à celle des Forges de Mortagne et à la famille Vaulot, et surtout Doublat-Vaulot, propriétaire également de Regnevoid, Gebavoid et de la tréfilerie d'Autrey. Les Forges affinaient des fontes venues de Haute-Saône, et fournissaient en barre de fer ou d'acier les forgerons, maréchaux et marchands de fer des Vosges ou de Meurthe-et-Moselle. Durement frappée par la Libération de 1944, la commune de Brouvelieures fût évacuée et reçut la croix de guerre.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépultures commencent en 1734.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Guiot/Guyot
Leroy
Villaume
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   1
    Nbre de mariages :   1
    Nbre de divorces :   -
    Nbre de décès :   -

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Annexe de Grandvillers dont dépendait Mortagne, diocèse de Toul, doyenné d'Epinal
Avant 1741 : voir aussi Grandvillers
1777 : diocèse de Saint-Dié, doyenné de Bruyères
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Bruyères
1790 : district de Bruyères, chef-lieu de canton
an VIII : arrondissement de Saint-Dié, chef-lieu de canton