| Accueil |

Hattonchâtel


France
 
Lorraine
 
Meuse
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés de même brochant sur-le-tout.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meuse
 

Croix de guerre 1914-1918
24 mars 1921

Héraldique

Parti : au 1er d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine simple) ; au 2nd écartelé de sable à la croix d'argent et d'azur à six annelets d'argent 3 - 2 - 1.


Commentaires

L'existence de la ville remonte à l'an 859 - ou 800 selon -, époque où Hatton, évêque de Verdun, fit bâtir un château ; de là le nom de Hatton-Châtel.

Cette terre appartint ensuite aux seigneurs de Hattonchâtel. Ces seigneurs portaient selon Jean Cayon, "écartelé : aux 1er et 4ème de sable, à la croix d'or (Hattonchâtel) ; aux 2ème et 3ème d'azur, à six annelets d'argent traversés de dards de même 3 - 2 - 1 mis en barre (Clermont-en-Argonne)" :

Armes de Hattonchâtel

Erigée en marquisat en faveur de Henri de Lorraine, fils aîné de François de Vaudémont et de Christine de Salm, elle passa donc dans la Maison de Lorraine en 1546, d'où le premier parti.

La ville fut jusqu'en 1751, le chef-lieu de la prévôté éponyme.

 

Armorial de Constant Lapaix

Ancienne chevalerie de Lorraine