| Accueil |

WISEMBACH


ARRONDISSEMENT : SAINT-DIÉ-DES-VOSGES
VOSGES
ANCIEN CANTON : SAINT-DIÉ-DES-VOSGES-EST
Wisembach
Carte de Cassini
CANTON 2014 : SAINT-DIÉ-DES-VOSGES-2
CODE INSEE : 88526
CODE POSTAL : 88520
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes du
Val de Galilée
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes
Fave - Meurthe - Galilée
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté d'Agglomérations de
Saint-Dié-des-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Blason de Wisembach

Coupé : au 1er d'azur, à deux monts de sinople entre lesquels coule une rivière, le dextre chargé d'un cerf passant et le senestre d'un sapin, le tout d'argent ; au 2nd parti d'azur, à la croix de Lorraine d'or, et d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.

Le premier coupé sympbolise la fameuse "ligne bleue des Vosges", le col de Sainte-Marie et le Blanc Ru.

Le cerf et le sapin représentent la forêt giboyeuse.

La croix de Lorraine est issue des armes de la ville de Saint-Dié-des-Vosges, chef-lieu du canton.

Le dernier quartier est aux armes de la Lorraine.

Le blason a été adopté le 02 décembre 2008.

 

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

   

  Origine du nom :
    Des mots allemands Weiss (blanc) et Bach (ruisseau).
Weissembach.
  Chiffres clés :
    Population : 399 habitants (Carfeuillats, inusité aujourd'hui)
    Altitudes : 420 - 982 mètres
    Superficie : 1 130 hectares
  Site Web :
  Site de la commune
  A voir :
  Col de Sainte-Marie (772 m).
  Généralités historiques :
 
Le village de Wisembach doit son origine ou son agrandissement à une colonie allemande qui, arrivée dans le Val de Galillée par les gorges de Sainte-Marie-aux-Mines, se fixa dans ce lieu.
Le 2 mai 1290, le duc Fery engagea à Anselme, sire de Beaupierre, la garde de Wisembach, en ban et en justice, et son droit de péage de beffroy pour540 francs que le duc lui devait.
Sur le point culminant de la montagne qui sépare les Vosges de l'Alsace, le duc Thiébaut avait fait construire, vers la fin du XIIIème siècle, un château fort auquel il avait donné le nom de Châtel-sur-Faîte, et qui était destiné à arrêter les invasions et à protéger le péage. Ce château a été entièrement détruit.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
Diarupt
Le Repas
Trou-des-Chevaux
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépultures commencent en 1589.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Dielaine
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   1
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de divorces :   -
    Nbre de décès :   -

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Paroisse dont dépendait Gemaingoutte
District spirituel du chapitre de Saint-Dié
Mariages ans VII et VIII : voir Ban-de-Laveline
Voir aussi Colroy-la-Grande
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Saint-Dié
1790 : district de Saint-Dié, canton de Laveline
an VIII : arrondissement et canton de Saint-Dié