| Accueil |

SAINT-NABORD


ARRONDISSEMENT : ÉPINAL
VOSGES
ANCIEN CANTON : REMIREMONT
Saint-Nabord
Carte de Cassini
CANTON 2014 : REMIREMONT
CODE INSEE : 88429
CODE POSTAL : 88200
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes de la
Porte des Hautes-Vosges
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes de la
Porte des Hautes-Vosges
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes de
la Porte des Hautes-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Blason de Saint-Nabord

De gueules, à la tour hersée d'argent, ajourée et maçonnée de sable accostée à dextre de deux clefs mises en sautoirs, celle de dextre d'or et celle de senestre d'argent, et à senestre d'un glaive d'argent garni d'or, la pointe en haut ; au chef d'or, chargé d'une roue de moulin d'azur accompagnée à dextre d'un sapin arraché de sinople et à senestre d'un trèfle à trois feuilles du même.

En 1792 quatre communautés se sont regroupées pour constituer la commune de Saint-Nabord :
- celle de Longuet, dont le château construit par Simon 1er , duc de Lorraine, est représentée par la tour. En outre, Longuet était une seigneurie particulière ;
- celle du Ban du Moulin est symbolisée par la roue de moulin ;
- celle des Arrentès de Chaumant dont les terres appartenaient à l'Abbatiale Saint Pierre, marque sa présence par les clefs de l'Apôtre ;
- et enfin, celle de la Foresterie et des Franches Gens prend pour emblème le sapin.

L'épée est l'instrument du supplice qu'a enduré saint Nabord, martyre qui donna son nom à la localité. Saint Nabord était un soldat romain qui eu la tête tranchée pour s'être converti au christianisme.

Et le trèfle rappelle l'expédition d'Irlande en 1796 commandée par le général Humbert (St-Nabord 1767 - Nouvelle-Orléans 1823).

Ce blason a été adopté par le Conseil Municipal le 10 octobre 1996.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site officiel de Saint-Nabord

   

  Origine du nom :
    Saint-Nabvoir - Saint-Nabor - Roche libre pendant la Révolution
  Chiffres clés :
    Population : 3 927 habitants (Navoiriauds)
    Altitudes : 367 - 632 mètres
    Superficie : 3 850 hectares
  Site Web :
  Site de la commune
  A voir :
  Étang de la Demoiselle, d'origine glaciaire.
Étang de la Plaine.
Étang de Huchère.
Étang de la Prairie du Vouau
  Généralités historiques :
 
Saint-Nabord faisait partie du ban de Moulin qui dépendait de la grande prévôté du chapitre de Remiremont.
Il y avait sur le territoire de Saint-Nabord une seigneurie spéciale, dite seigneurie de Longuet, qui a appartenu à Florentin le Thierrat.
La peste fit de si grands ravages à Saint-Nabord en 1631 et 1632 que, le cimetière se trouvant insuffisant, on enterra à Puzieux et derrière Chaumont une grande partie des victimes du fléau.
  Particularités :
 
Le général Humbert Jean-Joseph-Armand, qui commanda l'expédition d'Irlande en 1796, est né à Saint-Nabord, hameau de Rouveroy, le 22 août 1767. Général à 26 ans, il est mort à la Nouvelle-Orléans en 1823.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
- -
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépultures commencent en 1639.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Aubry
Dieudonné
Lambert
Marotel
Perrin - Pierre
Remy - Riette
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances : 4
    Nbre de mariages : 2
    Nbre de divorces : -
    Nbre de décès : 4

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Diocèse de Toul, doyenné de Remiremont
1777 : diocèse de Saint-Dié, doyenné de Remiremont
Mariages ans VII et VIII : voir Éloyes
Rattachement administratif :
Lorraine
1594, 1710 : bailliage de Vôge, prévôté d'Arches
1751 : bailliage de Remiremont, maîtrise d'Épinal, coutume de Lorraine
1790 : district de Remiremont, canton d'Éloyes
an VIII : arrondissement et canton de Remiremont
Révolution : nom de Roche-Libre