| Accueil |

RAON-L'ÉTAPE


ARRONDISSEMENT : SAINT-DIÉ-DES-VOSGES
VOSGES
ANCIEN CANTON : RAON-L'ÉTAPE
Raon-l'Étape
Carte de Cassini
CANTON 2014 : RAON-L'ÉTAPE
CODE INSEE : 88372
CODE POSTAL : 88110
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes de la
Vallée de la Plaine
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes de la
Vallée de la Plaine
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté d'Agglomérations de
Saint-Dié-des-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Blason de Raon-l'Étape
Croix de Guerre 1914-1918
Croix de Guerre 1939-1945

De gueules, à la rose d'argent boutonnée d'or.

Ce sont les armes de Raon-l'Etape depuis un temps immémorial. Raon-l'Etape, appelée autrefois Raon-La-Tape, est au confluent du ruisseau de Plaine et de la rivière de Meurthe. Le mot Raon ou Roua signifie confluent. La Tape n'est autre qu'une hôtellerie sur la route de la Lorraine à l'Alsace. La ville était fortifiée et dominée par le château de Beauregard qui la protégeait. Ce château, construit par Ferry III, fut démoli en 1636.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Croix de Guerre 1914-1918 Croix de Guerre 1939-1945
 

  Origine du nom :
    Raôn, confluent et étape, péage.
Raon-La-Tape
  Chiffres clés :
    Population : 6 728 habitants (Raonnais)
    Altitudes : 279 - 610 mètres
    Superficie : 2 371 hectares
  Site Web :
  Site de la commune
  A voir :
  Château des Châtelles 1880.
Vestiges du château de Beauregard.
Maison du verrier de Thysac, lieudit Lichecourt.
  Généralités historiques :
 
Au confluent de la Meurthe et de la Plaine, autrefois ville-étape à péage des flottages de bois.
En 1279, le duc Ferry III ayant jugé ce lieu convenable pour y bâtir une ville, et voulant fortifier le châetau de Beauregard, commencé sur la hauteur qui domine le vallon, demanda à l'abbé et aux religieux de Moyenmoutier de l'associer dans la moitié des bans de Raon et Veizeval.
Le 10 juillet 1654, les flancs d'une montagne située au nord de l'abbaye de Senones, s'ouvrirent tout à coup et il en sortit une masse d'eau énorme. Raon faillit être emporté ; plusieurs personnes y périrent.
Ville pillée et incendiée en 1914 et en 1944.
Le 17 novembre 1944, le 339ème régiment d'infanterie américain, intégré à la Century Division, libère la ville et poursuit sa progression vers l'est.
Le 11 avril 1947 , la commune de La Neuveville-lès-Raon, occupant la rive gauche de la Meurthe, a fusionné avec Raon-l'Étape.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépulture commencent en 1625.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Adam
Bache
Perrin
Thomas
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   -
    Nbre de mariages :   1
    Nbre de divorces :   -
    Nbre de décès :   3

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
District spirituel de l'abbaye de Moyenmoutier
1777 : diocèse de Saint-Dié, doyenné de Salm
Rattachement administratif :
Lorraine
1594 : bailliage de Nancy, prévôté et châtellenie de Saint-Dié
1710 : bailliage de Saint-Dié
1751 : bailliage et maîtrise de Saint-Dié, coutume de Lorraine
1790 : district de Saint-Dié, chef-lieu de canton
an VIII : arrondissement de Saint-Dié, chef-lieu de canton