| Accueil |

MARTINVELLE


ARRONDISSEMENT : ÉPINAL
VOSGES
ANCIEN CANTON : MONTHUREUX-SUR-SAÔNE
Martinvelle
Carte de Cassini
CANTON 2014 : DARNEY
CODE INSEE : 88291
CODE POSTAL : 88410
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes du
Pays de la Saône Vosgienne
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes du
Pays de la Saône Vosgienne
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes
Les Vosges Côté Sud-Ouest

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Martinvelle

D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, accompagnée en chef d'une feuille de chêne de sinople mise en pal, et en pointe d'une herse mécanique de sable.

Dernier village vosgien sur la route menant à Passavant-la-Rochère situé en Haute-Saône, les habitants ont voulu marquer leur appartenance à la région Lorraine en reprenant ces armes.

Ils y ont ajouté une feuille de chêne, représentative de la forêt alentour : 2 473 ha dont 1 200 appartenant à la commune.

La herse mécanique représente les matériels agricoles, notamment la fabrique Jannel, qui ont fait la prospérité du village du XIXème siècle jusqu'aux années 1950.

   

  Origine du nom :
    Martinivilla - Mantinvelle
  Chiffres clés :
    Population : 130 habitants (Martinvillois)
    Altitudes : 249 - 370 mètres
    Superficie : 2 473 hectares
  Site Web :
  -
  A voir :
  -
  Généralités historiques :
 
Appartenant à l'abbaye de Remiremont, le village fut cédé en 1070 à celle de Saint-Vincent de Besançon qui y fonda un prieuré.
Le village de Martinvelle dépendait, jusqu'à la Révolution, de la baronnie de Passavant, dans le comté de Bourgogne (Franche-Comté aujourd'hui), à l'exception des deux fiefs de Grignoncourt et de Savigny, qui étaient de la Champagne.
  Particularités :
 
Antoine II du Châtelet et Anne de Beauvau, son épouse, sont inhumés dans l'église du village.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
La Grande-Catherine fut d'abord de la paroisse de Martinvelle avant d'être de Claudon.
- -
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépultures commencent en 1754 - les actes précédents ont été brûlés dans l'incendie du 24 juin 1754, le hameau de la Grande-Catherine en faisait partie - et sont en latin jusqu'en 1763.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Bigot (de) - Bonnay de Beaussicand (de)
Caytel - Clairiot - Claudel
Émez
Finance (de)
Hennezel du Mesnil (de)
Lamard/Lamare/Lamart - Le Paige - Liébault
Massey (de)
Rollin - Rosette
Thiétry (de) - Thiétry de Saint-Vaubert (de) - Thomasset (de)
Valentin - Villeminot/Vilminot - Virth
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances : 29
    Nbre de mariages : 6
    Nbre de divorces : -
    Nbre de décès : 19

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Paroisse dont Regnévelle était annexe
Diocèse de Besançon, doyenné de Faverney
Mariages ans VII et VIII : voir Monthureux-sur-Saône
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Darney
1790 : district de Darney, canton de Monthureux
an VIII : arrondissement de Mirecourt, canton de Monthureux