| Accueil |

MARTIGNY-LES-BAINS


ARRONDISSEMENT : NEUFCHÂTEAU
VOSGES
ANCIEN CANTON : LAMARCHE
Martigny-les-Bains
Carte de Cassini
CANTON 2014 : DARNEY
CODE INSEE : 88289
CODE POSTAL : 88320
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes des
Marches de Lorraine
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes des
Marches de Lorraine
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes
Les Vosges Côté Sud-Ouest
INTERCOMMUNALITÉ
2018
  -

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Blason de Martigny-les-Bains

Tranché : au 1er d'azur, à deux bars adossés cantonnés de quatre croisettes recroisetées au pied fiché le tout d'or ; au 2nd de gueules, au tau d'or ; à la bande d'argent chargée de trois alérions de gueules brochant la partition.

Le blason de Martigny représente les trois entités qui possédèrent ce territoire :

- au premier du tranché, ce sont les comtes et ducs de Bar ;

- au second du tranché, c'est la ville de Toul ;

- enfin la bande représente le duc de Lorraine, les couleurs de gueules et d'argent étant inversées pour suivre les règles héraldiques.

 

Martigny-les-Bains

   

  Origine du nom :
    Martiniacus - Martigny-lès-Lamarche - Martigny-devant-la-Marche
Martigny-lès-Bains depuis 1881.
  Chiffres clés :
    Population : 844 habitants (Octoduriens)
    Altitudes : 342 - 490 mètres
    Superficie : 2 922 hectares
  Site Web :
  Site perso
  A voir :
  -
  Généralités historiques :
 
En 1211, Martigny dépend de l'abbaye de Saint-Epvre-lès-Toul.
En 1311, Edouard de Bar acquit plusieurs droits sur la seigneurie.
En 1377, Gobert d'Apremont vendit à Robert, duc de Bar, la moitié de ce qu'il posédait à Martigny.
Après les guerres contre la France au XVIIème siècle, le village comprenait deux sections, Martigny-Saint-Remy et Martigny-Saint-Pierre - ou Dompierre. Le village de Saint-Pierre avait été entièrement détruit, par les Bourguignons en 1476, et par les Suédois en 1645. Les habitants s'étaient alors réfugiés à Martigny et avaient construit la partie du bourg nommée Martigny-Saint-Pierre, ainsi que l'église dont les vestiges ont disparu depuis peu. D'où deux seigneurie, celle de Martigny-Saint-Remy appartenait au duc de Lorraine et relevait du Barrois ; l'autre, Martigny-Saint-Pierre, dépendait de l'abbaye de Saint-Epvre-lès-Toul, et relevait de la Lorraine.
  Particularités :
  Sources thermales, d'où le suffixe "les-Bains".
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
- Boène
La Bretonnière
Jean
La Maillarde
Morizot
Le Thu
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépultures commencent en 1640. Il y a deux paroisses : celle de Saint-Pierre (mentionnée aussi Dompierre) et celle de Saint-Remy.
Le curé de la paroisse Saint-Pierre, qui a l'habitude de faire des bilans de fin d'année dans ses registres, a écrit entre autres :
"L'année 1788 a fini par une grande sécheresse qui a réduit le monde à moudre le blé dans des moulins à poivre et à ... et à mourir presque de faim. L'hiver a été si froid et la neige si considérable, que la communication des villages a été des semaines interrompues, que les arbres fruitiers et le gibier ont presque tous péris. Suivante 1789 est célèbre par la grande disette qui règne par tout le royaume, par l'assemblée nationale qui a commancé le 4 avril à Versailles, et transporté à Paris au mois d'octobre, à la suite du Roi que les Parisiens, en nombre, ont forcé de s'y rendre ; par la confusion des trois ordres de l'état ; par l'abolition des privilèges des deux premiers ordres ; par les insurrections, les troubles qui ont commencé dans la capitale ; par les massacres des gens en place ; par la prise surprenante de la Bastille ; par le pillage, l'incendie des châteaux et maisons religieuses dans les provinces ; par la subversion totale de tous les états et toutes les lois ; par la fuite des Princes de la maison royale."
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Aubertin
Bailly - Berbé - Bertrand - Bichet - Bicquet - Bignet - Bourcier - Bournaison - Breton
Carette - Chône - Collard - Conroux - Coupré
Desalle - Desaunets - Drouhot/Drouot
Ferry - Follin
Gaudenet - Gauthier - Gérard - Gillet - Grosjean - Guichard - Guillaume - Guillaumé - Guilleminot - Guiot/Guyot
Hilaire - Humbert - Huraux - Husson
Jacquin
Lallemand/Lallement - Larcher - Laurent - Lebœuf - Legrand - Legros - Lucot
Mamelet - Matry - Ménestrel - Midenet
Nestre
Paquotte - Parisot - Phélisse - Pierrot - Poinçot
Renard - Rousselot
Vinot
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances : 139
    Nbre de mariages : 32
    Nbre de divorces : -
    Nbre de décès : 86

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Avant 1791 : deux paroisses, Martigny-Saint-Pierre (ou Dompierre) et Martigny-Saint-Rémy
Diocèse de Toul, doyenné de Vittel
Rattachement administratif :
Lorraine et Barrois
1751 : bailliage de Lamarche
1790 : district de Lamarche, chef-lieu de canton
an VIII : arrondissement de Neufchâteau, canton de Lamarche
décret du 13 novembre 1882 : Martigny-les-Lamarche prend le nom de Martigny-les-Bains