| Accueil |

LE VAL-D'AJOL


ARRONDISSEMENT : ÉPINAL
VOSGES
ANCIEN CANTON : PLOMBIÈRES-LES-BAINS
Le Val-d'Ajol
Carte de Cassini
CANTON 2014 : LE VAL-D'AJOL
CODE INSEE : 88487
CODE POSTAL : 88340
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes des
Vosges Méridionales
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes des
Vosges Méridionales
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté de communes de
la Porte des Hautes-Vosges

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Le Val-d'Ajol

De gueules, à deux clefs d'argent posées en sautoir ; au chef de sinople, à la double lettre AD majuscule d'or.

Il s'agit des armes figurant sur le sceau du Val d'Ajol du XIVème siècle. Sur celles-ci, l'écu est entouré d'une branche de chêne, à droite, et d'une branche de hêtre, à gauche, et de la légende : Sigillum Vallis Adiacum.

L'AD signifie Adiacum, qui vient d'Adiako : sans servitude, ce qui était peut être vrai pour les temps anciens. "Le duc de Lorraine Thiébaut 1er reconnut, en 1219, qu'il n'avait au Val-d'Ajol aucun autre droit que celui d'un épervier [...]. En 1223, le duc Mathieu II renonça à ce droit."

Quant aux clefs, elles indiquent que la commune dépendait de l'abbaye de Remiremont et relevait du comté de Bourgogne.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

   

  Origine du nom :
    le Vau des joles ou Val de joie
  Chiffres clés :
    Population : 4 178 habitants (Ajolais)
    Altitudes : 328 - 761 mètres
    Superficie : 7 333 hectares
  Site Web :
  Site de la ville
  A voir :
 
Cascades du Géhard et de Faymont.
Circuit des Croix : 145 croix répertoriées sur le site dont trois sont classées « historiques ».
  Généralités historiques :
 
Géré par les nobles abbesses de Remiremont, le Vau des joles ou Val de joie, puis Val d'Ajol avait la particularité d'être un village franc. Les hommes qui l'habitaient étaient des hommes libres, non soumis au servage dû à un seigneur.
En 1697, la ville est définitivement rattaché à la Lorraine.
Diminuée de la section du ban d'Ajol rattachée à Plombières en l'an VI, elle est augmentée du territoire de la commune d'Hérival en 1832.
De la fin du XVIIIème siècle jusqu'à l'année 1872, le Val-d'Ajol était la troisième commune du département en nombre d'habitants
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépultures commencent en ?
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Durupt
Jacquot
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   2
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de divorces :   -
    Nbre de décès :   -

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Diocèse de Besançon, doyenné de Luxeuil
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Remiremont
1790 : district de Remiremont, canton de Plombières
an VIII : arrondissement de Remiremont, canton de Ploombières