| Accueil |

BELLEFONTAINE


ARRONDISSEMENT : ÉPINAL
VOSGES
ANCIEN CANTON : PLOMBIÈRES-LES-BAINS
Bellefontaine
Carte de Cassini
CANTON 2014 : LE VAL-D'AJOL
CODE INSEE : 88048
CODE POSTAL : 88370
INTERCOMMUNALITÉ
avant 2014
: Communauté de communes de la
Vôge vers les Rives de la Moselle
INTERCOMMUNALITÉ
2014
: Communauté de communes de la
Vôge vers les Rives de la Moselle
INTERCOMMUNALITÉ
2017
: Communauté d'Agglomération
d'Épinal

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Vosges
Vosges
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Bellefontaine

Ecartelé : au 1er de gueules, à l'étui de crosse d'or ; au 2ème de sinople, à la clé en bande d'argent ; au 3ème de sinople à la masse et à la tenaille d'argent passées en sautoir ; au 4ème de gueules, à la mitre d'or ; sur le tout à la croix engrêlée d'or.

Les chanoisses de Remiremont avaient des biens dans la commune et sont représentées par l'étui de crosse et la mitre.

En 1006, une église est construite sur l'emplacement de la fontaine Saint-Blaise, réputée miraculeuse. La clé représente cette église primitive.

Les outils symbolisent la tréfilerie du Blanc Murget.

Enfin, la croix engrêlée représente la rivière Semouse.

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

   

  Origine du nom :
    Le nom vient de la fontaine Saint-Blaise qui se trouve dans un pré au bas de l'église, et à l'eau de laquelle on attribuait des propriétés particulières pour certaines maladies.
  Chiffres clés :
    Population : 879 habitants (Bellifontains)
    Altitudes : 440 - 614 mètres
    Superficie : 3911 hectares
  Site Web :
  -
  A voir :
  -
  Généralités historiques :
 
Bellefontaine était autrefois le chef-lieu d'un ban qui comprenait Bellefontaine, Mailleronfaing, Rougerupt, Pont-Jeanson, Pont-de-Pierre, les Maisons-de-Ravon, Jallerey, le Ménil et le Pont-Poirot.
Le 19 août 1463, Jean de Montois de Bellefontaine reconnut tenir en fief du roi de Jérusalem, à cause de la châtellenie de Mussey, ce qu'il avait acquis à Bellefontaine.
Les habitants croulant sous les impôts quittèrent pour la plupart le village sous René II. Ce dernier pour y ramener les habitants signa une charte de franchises le 31 octobre 1492.
Le ban de Bellefontaine appartenait au roi de Jérusalem - le duc de Lorraine - et à l'église Saint-Pierre de Remiremont.
  Particularités :
 
Vallée de la Semouse qui prend sa source dans la commune à la ligne de partage des eaux.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
Les actes de baptême, de mariage et de sépultures commencent en 1591. Actes de baptême en latin de 1688 à 1689.
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Delachambre/Lachambre - Douet - Duchêne
Frenot
Marotel
Poirot
Valentin
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   11
    Nbre de mariages :   3
    Nbre de divorces :   -
    Nbre de décès :   2

Historique des rattachements paroissiaux et administratifs :
Rattachement paroissial :
Diocèse de Toul, doyenné de Remiremont
1777 : diocèse de Saint-Dié, doyenné de Remiremont
Mariages ans VII et VIII : voir Plombières-les-Bains
Rattachement administratif :
Lorraine
1751 : bailliage de Remiremont
1790 : district de Remiremont, canton de Plombières
an VIII : arrondissement de Remiremont, canton de Plombières
arrêté préfectoral du 13 décembre 1972 : réunie à la commune de Plombières
arrêté préfectoral du 28 décembre 1977 : érigée en commune autonome