| Accueil |

PANTIN


ARRONDISSEMENT : BOBIGNY
SEINE-SAINT-DENIS
CANTON : PANTIN
Département de Seine-Saint-Denis
Carte de Cassini
CODE INSEE : 93055
CODE POSTAL : 93500
INTERCOMMUNALITÉ : Métropole du Grand Paris
EPT Est Ensemble

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Île-de-France
Cliquez pour agrandir
D'azur, à trois fleurs de lys d'or ordonnées 2 - 1.
Département :
Seine-Saint-Denis
Seine-Saint-Denis
Coupé : au 1er d'azur semé de fleurs de lys d'or ; au 2nd de gueules, au vol d'aronde ployé d'argent embrassant trois épis de blé d'or ordonnés en évantail ; à la roue d'engrenage d'argent brochant sur la partition.
Nouvelle Région :
Île-de-France Région Île-de-France

Armes de Pantin
Devise : HARDY PANTIN EN AVANT

D'argent, à la croix de gueules cantonnée de quatre molettes du même.

Ce sont les armes des seigneurs de Pantin, sauf que la croix était de sable et non de gueules. Parfois les molettes n'ont que cinq rais au lieu de six.

 

 

   

  Origine du nom :
    Penthinum , XIème siècle.
  Chiffres clés :
    Population : 54 852 habitants en 2014 (Pantinois)
    Altitude : 38 - 108 mètres
    Superficie : 501 hectares
  Site Web :
  Site de la mairie
  A voir :
  Canal de l'Ourcq.
L'église Saint-Germain l'Auxerois.
  Généralités historiques :
 
Cité en 1607 dans un acte concernant le prieuré de Saint-Martin des Champs ; une bulle d'Urbain Il confirma les possessions de ce monastère. D'autres communautés religieuses possédaient également des biens à Pantin, notamment l'abbaye de Saint-Denis, le prieuré de Saint-Eloi et le chapitre de la cathédrale de Paris.
La commune fut amputée en 1850 par détachement du fort d'Aubervilliers qui fut rattaché à la commune dont il porte le nom ; en 1867, par la création de la commune des Lilas ; en 1930, par l'annexion à Paris du territoire militaire qui comprenait, entre autres, l'ancien lieu-dit de Rosny.

C'est dans l'ancienne usine d'allumettes de Pantin que fut découverte la pâte inoffensive au sesquisulfure de phosphore qui remplaça le dangereux phosphore blanc, et fut adoptée par le monde entier à la Convention de Berne de 1906. Léon Jouhaux, fils du concierge de l'usine d'allumettes, futur président du Conseil économique, syndicaliste et prix Nobel de la Paix, y naquit en 1879.

Le 15 août 1944 , départ du dernier grand convoi de déportés du quai aux bestiaux de Pantin vers Buckenwald et Ravensbrück. Le 19 août 1944, incendie des Grands moulins de Pantin par les nazis. La commune subit de graves destructions au cours de la Seconde Guerre mondiale.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Perrin
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   1
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de décès :   -