| Accueil |

PAU


     
PYRÉNÉES-ATLANTIQUES
ARRONDISSEMENT : PAU

Carte de Cassini
CANTON 2014 : PAU-1
PAU-2
PAU-3
PAU-4
PAU-5
PAU-6
CODE INSEE : 64445
CODE POSTAL : 64000
INTERCOMMUNALITÉ : Communauté d'agglomération
de Pau Béarn Pyrénées
     

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Aquitaine
Aquitaine
De gueules, au léopard d'or, armé et lampassé d'azur.
Département :
Pyrénées-Atlantiques
Pyrénées-Atlantiques
Écartelé : au 1er de gueules, aux chaînes d'or posées en orle, en croix et en sautoir, chargées en coeur d'une émeraude au naturel (Navarre) ; au 2ème d'or, aux deux vaches de gueules, accornées, colletées et clarinées d'azur, passant l'une sur l'autre (Béarn) ; au 3ème parti : au I d'or, au lion de gueules tenant de sa dextre un dard du même posé en barre ; au II d'azur, à la fleur de lys d'or (Labourd) ; au 4ème de gueules, au lion d'or (Mauléon).
Nouvelle Région :
Nouvelle Aquitaine Région Nouvelle Aquitaine

Armes de Pau
Devise : URBIS PALLADIUM ET GENTIS
Sauvegarde de la Ville et de la Nation

D'azur à la barrière de trois pals aux pieds fichés d'argent, sommée d'un paon rouant d'or, accompagnée en pointe et intérieurement de deux vaches affrontées et couronnées du même ; au chef aussi d'or chargé d'une écaille de tortue au naturel surmontée d'une couronne royale fermée d'azur rehaussée d'or, accompagnée à dextre de la lettre H capitale et à senestre du chiffre IV romain aussi d'azur.

Évocations et jeux de mots : "pau" en béarnais veut dire palissade, les trois pals rappellent aussi le comté de Foix, le paon se dit "paou" et les vaches sont celles des armes des seigneurs de Béarn. Le tout compose, dit-on, "un rébus surmonté d'un calembour". Un cachet datant de 1680 portait ces armes. Le chef fut ajouté en 1829, sous le règne de Charles X, en mémoire de la naissance d'Henri IV, fondateur de la dynastie des Bourbons.

La Banque du blason

 

  Origine du nom :
      A l'origine, Pau n'était qu'un poste de gué sur le gave.
  Chiffres clés :
    Population : 77 489 habitants en 2014 (Palois)
    Altitudes : 165 - 245 mètres
    Superficie : 3151 hectares
  Site Web :
  Site de la mairie
  A voir :
  Château
Ancien palais du Parlement de Navarre
Musée des Beaux-Arts
Musée national du château de Pau
Musée Bernadotte
  Généralités historiques :
 
 Les vicomtes de Béarn y firent construire un rendez-vous de chasse autour duquel se forma un petit village.
Gaston Phébus aménagea le château et érigea une enceinte à l'intérieur de laquelle se développa l'agglomération.
En 1464, Pau devint, après Lescar, Morlàas et Orthez, la 4ème capitale du Béarn, puis au XVIème la capitale du royaume de Navarre.
Henri II d'Albret et son épouse Marguerite d'Angoulême y entretinrent une cour raffinée et favorisèrent le développement du protestantisme en Béarn.
Leur fille, Jeanne d'Albret, fit de Pau un centre de propagation du calvinisme.
En 1553, naquit Henri IV, qui réunira le Béarn et la Navarre au royaume de France.
En 1620, Louis XIII installa le parlement de Navarre et rétablit la religion catholique.
Chef-lieu du département des Basses-Pyrénées en 1796, Pau connut un certain déclin jusqu'au XIXème.
A cette époque, les Anglais attirés par le site et le climat palois, en firent une station en vogue.
Depuis la dernière guerre, Pau a connu une grande expansion, liée au tourisme mais surtout à la découverte du gisement de gaz de Lacq.

Patrie de Jeanne d'Albret, d'Henri IV, du maréchal de Gassion, de Charles-Jean Bernadotte, du poète Paul-Jean Toulet et du général Bourbaki.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Hautem
Perrin
Ruche
Toussaint
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   4
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de décès :   3