| Accueil |

LIGNY-EN-BARROIS


     
MEUSE
ARRONDISSEMENT : BAR-LE-DUC
Ligny-en-Barrois
Carte de Cassini
CANTON 2014 : LIGNY-EN-BARROIS
CODE INSEE : 55291
CODE POSTAL : 55500
INTERCOMMUNALITÉ : Communauté d'Agglomération
Bar-le-Duc Sud Meuse
     

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Lorraine
Lorraine
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Meuse
Vosges
D'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés de même brochant sur-le-tout.
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Ligny-en-Barrois
Devise : EN MES PEINES JE VAIS CROISSANT

D'azur, à l'entrelac de trois croissants d'argent en chef et au chardon de trois têtes fleuri d'or, tigé et feuillé de deux pièces de sinople en pointe.

Le blason de Ligny, représenté de différentes façons a fait l'objet de nombreuses recherches en particulier de celles de L. Germain de Maidy. Cet auteur pense que l'entrelac de croissants tirerait son origine des croissants que Henri II roi de France avait pris pour emblème, il en ornait d'ailleurs ses monnaies. En 1544, Charles Quint, en guerre contre François 1er , assiègea la ville et la saccagea. La ville n'était plus qu'une ruine où les chardons poussaient. Les survivants la reconstruisirent et se mirent sous la protection du roi de France Henri II fils de François 1er . Ils adoptèrent son emblème. Ils y ajoutèrent un chardon à trois têtes, dit peigne de loup, et la devise : " En mes peines (ou peignes) je vais croissant ". (Gardons courage la cité se relèvera malgré les chardons de ses ruines).

Suivant les auteurs et les époques, les entrelacs sont excentriques, les têtes du chardon sont transformées en trois chardons en pointe ou entourant l'entrelacs en position 2-1.

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

 

  Origine du nom :
    Lineium
  Chiffres clés :
    Population : 4 112 habitants (Linéens)
    Altitudes : 217 - 386 mètres
    Superficie : 3270 hectares
  Site Web :
  Site de la ville
  A voir :
  Tour Valéran ou de Luxembourg
Porte Dauphine ou Porte de France
Musée de la tour Valéran-de-Luxembourg.
  Généralités historiques :
 
Capitale d'un comté qui appartint aux comtes de Champagne, aux comtes de Bar, puis aux comtes de Luxembourg. La branche issue de Valeran de Luxembourg le posséda jusqu'en 1719, date à laquelle elle le vendit au duc de Lorraine.
Au XVIIIème, le roi Stanislas détruisit la forteresse et la ville médiévale et embellit la ville.
Charte d'affranchissement en 1276 par Valéran de Luxembourg, sire de Ligny.
Ligny fut érigé en comté en 1367 par Charles V, duc de Lorraine, en faveur de Gui de Luxembourg.
Dépendait du diocèse de Toul jusqu'à la Révolution.
Patrie du général comte Barrois (1774-1860 ), du général Brouet (1774-1842), du bienheureux cardinal Pierre de Luxembourg (1369-1387).
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Attenot
Hennezel d'Attignéville (de)
Roussel de Moncel
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   2
    Nbre de mariages :   1
    Nbre de décès :   -