| Accueil |

BLAINVILLE-SUR-L'EAU


     
MEURTHE-ET-MOSELLE
ARRONDISSEMENT : LUNÉVILLE
Département de Meurthe-et-Moselle
Carte de Cassini
CANTON 2014 : LUNÉVILLE-2
CODE INSEE : 54076
CODE POSTAL : 54360
INTERCOMMUNALITÉ : Communauté de communes
Meurthe, Mortagne, Moselle
     

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Ancienne région :
Lorraine
Lorraine
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
Département :
Meurthe-et-Moselle
Meurthe-et-Moselle
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent et côtoyée de deux cotices ondées d'azur.
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Blainville-sur-lEau
Croix de Guerre 1914-1918
Croix de Guerre 1939-1945
- 11 novembre 1948

D'argent, à la croix engrêlée de gueules, à la bordure crénelée du champ.

C'est le 07 juillet 1621 que la terre de Blainville fut érigée en comté en faveur d'Antoine de Lenoncourt, primat de Nancy. Il obtint en même temps la permission de "clore et fermer le dit Blainville et de lui donner le nom de ville", d'où la bordure crénelée d'argent brochant ses armes. Un peu plus tard, cette même terre fut érigée en marquisat toujours en faveur d'Antoine de Lenoncourt. C'est pour honorer sa mémoire que la commune adopta ce blason.

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Croix de Guerre 1914-1918 Croix de Guerre 1939-1945
 

  Origine du nom :
    Bulinville
  Chiffres clés :
    Population : 3 974 habitants en 2014 (Blainvillois)
    Altitudes : 212 - 288 mètres
    Superficie : 1174 hectares
  Site Web :
  Site de la mairie
  A voir :
  -
  Généralités historiques :
 
Le village de BLAINVILLE, autrefois bourg considérable et chef lieu de Marquisat, dont le juge avait le titre de prévot, fût bati par un seigneur nommé Blida, qui vivait au XIIème siècle et sa cure donné à l'Abbaye de BELCHAMPS par Erard, seigneur de Vandières en 1292.
En 1338, Raoul, cuc de Lorraine, céda à Burnekins de Ristes, en échange de ce que celui-ci avait à Lunéville, les villes fortes, maisons, fossés, pourpris, granges, hommes et femmes de BLAINVILLE et dépendances. Par la suite, cette terre rentra dans le domaine de des ducs de Lorraine.
En 1633, Antoine de LENONCOURT, Primat de NANCY, fit rétablir les murailles qui avaient été détruites pendant les guerres qui désolèrent la Lorraine au XVème siècle, il fit aligner les rues et construire les portes.

Ce qu'en dit Dom Augustin Calmet dans sa Notice de la Lorraine de 1756 :
"Blainville-sur-l'Eau, ou la Grande, petite ville avec titre de marquisat, sur la Meurthe, au couchant, à une lieue et demie de Lunéville, en latin, Blidonis-Villa. Cure régulière dépendante de l'abbaye de Béchamp, ordre des chanoines réguliers de saint Augustin. Cette cure fut donnée à l'abbaye de Béchamp, par Erard seigneur de Vandière, du consentement de Conrade évêque de Toul, en 1292. Patron, saint Jean-Baptiste. Collateur, l'abbé de Béchamp ; décimateurs, les dames pêcheresses de Nancy pour les deux tiers et le curé pour l'autre tiers, avec toute la dîme du canton nommé de saint Jean.
Blainville fut entourée de murailles par M. Antoine de Lénoncourt, primat de Nancy. Elle a titre de marquisat et a reçu son nom de
Blido, qui vivait au douzième siècle.
Il est assez souvent parlé de
Badani-Villa dans les monuments du pays. Par exemple, en 836, dans un titre de Saint-Evre, excepta Babani-Villa, qui appartenait à saint Etienne de Toul. Et en 1071, on donna à l'abbaye de Poussey, Babain-Villa ; mais il ne paraît pas que ce soit de Blainville, dont il est parlé dans ces endroits, c'est plutôt de Bainville-aux-Miroirs.
La maison de Lenoncourt donna un petit établissement aux pères Dominicains à Blainville au XVIIème siècle, en même temps que les MM. de Bassompierre fondaient les minimes de Nancy, et par une espèce d'émulation, les minimes furent établis à Serres par M. de Lenoncourt de Serres, en 1588.
On unit au couvent des pères Dominicains de Blainville, la chapelle de saint Claude.
Sur le finage de Blainville on connaît les ermitages de saint Jean-Fontaine et de saint Pancrace.
Antoine de Lénoncourt primat de Nancy, ayant fait l'acquisition de la terre et seigneurie de Blainville et autres, notamment du tiers en la seigneurie de Damelevière, fit ériger le tout en marquisat, dont il fit en l'année 1633, une substitution en faveur des aînés mâles de sa maison."
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Fleurance
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   -
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de décès :   1