| Accueil |

FORT-DE-FRANCE


     
MARTINIQUE
ARRONDISSEMENT : FORT-DE-FRANCE
Collectivité territoriale unique de Martinique
CANTON : FORT-DE-FRANCE-1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10
LAMENTIN-1-SUD-BOURG
LAMENTIN-2-NORD
LAMENTIN-3-EST
SAINT-JOSEPH
SCHŒLCHER-1 - 2
CODE INSEE : 97209
CODE POSTAL : 97200 97234
INTERCOMMUNALITÉ : Communauté d'agglomération du
Centre de la Martinique
     

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région / Département :
Martinique
Martinique
D'azur, à la croix d'argent, cantonnée de quatre serpents du même, dressés et lovés sur eux-mêmes.
Nouvelle Région :
Collectivité territoriale de Martinique Collectivité territoriale unique de Martinique

Armes de Fort-de-France
Devise : Semper Francia
Toujours la France

D'argent, à l'ancre de sable, chargée d'un rameau de chêne d'or, mis en bande, surchargé d'un faisceau de licteur du même, armé d'argent ; à la bordure de gueules, vidée du champ.

-

 

 

 

  Origine du nom :
    Cul-de-Sac Royal - Fort-Royal - Fort-de-la-République - République-Ville
  Chiffres clés :
    Population : 78 126 habitants en 2018 (Foyalais)
    Altitudes : 0 - 1 070 mètres
    Superficie : 4421 hectares
  Site Web :
  Site de la mairie
  A voir :
  Cathédrale Saint-Louis
Eglise du Sacré-Cœur de Balata
Fort Saint-Louis
Jardin de Balata
Musée régional d'histoire et d'ethnographie de Martinique
  Généralités historiques :
 
Les colons français s'installent dès 1635 sur la côte-sous-le-vent (côté caraïbe) sur le site de Saint-Pierre, par la construction d'un fortin à l'embouchure de la rivière Roxelane. Le premier fort construit par le gouverneur Jacques Dyel du Parquet se nomme Fort-Royal.
Mais c'est le gouverneur Jean-Charles de Baas qui décide de fonder la ville sous le nom de Fort-Royal en 1669. Les marécages sont assainis.
En 1674 se déroule la bataille de Fort-Saint-Louis qui voit la défaite de l'escadre hollandaise de l'amiral de Ruyter.
En 1677, le comte de Blénac succède au gouverneur Baas qui vient de décéder. Comme il achève toutes les constructions, c'est son nom qui est retenu comme fondateur de la ville.
Un tremblement de terre ravage la ville en 1738.
Le fort et la Martinique tombent aux mains des Britanniques en 1762. L'île est restituée l'année suivante à la France.
Georges-René Pléville Le Pelley est nommé capitaine du port de Fort-Royal. Rentré à Maseille pour ennuis de santé il est remplacé par Robert Tascher de la Pagerie, père de la future impératrice Jospéphine.
De 1794 à 1802, l'île repasse sous domination anglaise. La ville prend le nom de Fort-de-France en 1807. Elle est de nouveau anglaise de 1809 à 1815, jusqu'à la chute de l'Empire français.
La ville souffre de la concurence avec Saint-Pierre jusqu'à ce que cette dernière subisse l'éruption de la Montagne Pelée.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Bailly
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   -
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de décès :   1