| Accueil |

COURBEVOIE


     
HAUTS-DE-SEINE
ARRONDISSEMENT : NANTERRE

Carte de Cassini
CANTON 2014 : COURBEVOIE-1
COURBEVOIE-2
CODE INSEE : 92026
CODE POSTAL : 92400
INTERCOMMUNALITÉ : Métropole du Grand Paris
EPT Paris Ouest La Défense
     

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Île-de-France
Ile-de-France
D'azur, à trois fleurs de lys d'or ordonnées 2 - 1.
Département :
Hauts-de-Seine
Hauts-de-Seine
Parti : au 1er d'azur à la fleur de lys d'or, au 2nd de gueules à la nef équipée et habillée d'argent ; au chef aussi d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur.
Nouvelle Région :
Île-de-France Région Île-de-France

Armes de Courbevoie
Devise : CURVA VIA MENS RECTA
voie courbe, esprit droit

D'azur, au pont courbe de trois arches d'or maçonné de sable, posé sur des ondes d'argent mouvant de la pointe ; au chef cousu de gueules chargé d'une tente d'argent accostée de deux grappes de raisin d'or tigées et feuillées de sinople.

Au départ, Courbevoie fut un hameau de petits pêcheurs et de vignerons, d'où les grappes de raisin représentant les vignes.
En 1606, le roi Henry IV et la reine, venant de Saint-GErmain-en-Laye, empruntèrent le bac pour traverser la Seine et regagner Paris mais ils firent naufrage. Suite à cette mésaventure, la construction d'un pont, aujourd'hui métallique, fut ordonnée.
En 1730, la ville devient ville de garnison, d'où la tente représentative.

 

  Origine du nom :
   
Curva via, voie courbe venant d'un coude de l'ancienne voie Paris-Rouen.
  Chiffres clés :
    Population : 84 658 habitants en 2014 (Courbevoisiens)
    Altitudes : 25 - 56 mètres
    Superficie : 417 hectares
  Site Web :
  Site de la ville
  A voir :
 
Monument du retour des cendres de Napoléon.
Musée du régiment cosaque de la Garde de sa Majesté l'Empereur de Russie.
  Généralités historiques :
 
Seigneuries du Haut et du Bas Courbevoie sous la dépendance des abbayes Saint-Wandrille (704-865), Saint-Denis (865 à 1692) ; puis de Saint-Cyr jusqu'en 1790.
Autrefois, la route de Normandie passait par Courbevoie où un bac à péage était établi sur la Seine dès le XIIème.Le premier pont a été construit en bois (1606) à la suite de l'accident qui survint au bac, où Henri IV et Marie de Médicis faillirent trouver la mort.
En 1750, Louis XV fit construire, pour le régiment des Suisses, une caserne dans le quartier Charras.
Le 15 décembre 1840, les cendres de Napoléon furent solennellement débarquées place du Port et un monument marque en cet emplacement la date historique.
Deux bombardements en 1943 provoquèrent de graves destructions.
Le quartier de la Défense, autour de l'ancien rond-point de Courbevoie, a pris son nom du monument célébrant la défense de Paris en 1871.
Au cours des vingt dernières années et en particulier depuis la création, en partie sur le territoire de Courbevoie, du quartier de la Défense (voir Puteaux), tout le centre ancien (partie ouest de la commune) a été systématiquement reconstruit sous forme d'immeubles résidentiels, ce qui a changé l'assiette économique et sociale de la ville.
Le sculpteur Carpeaux vint mourir en à Courbevoie, Louis Ferdinand Céline y naquit (l 894) ; Paul Léautaud, le peintre Albert Gleizes et l'actrice Arletty y vécurent ; Alfred de Vigny et le duc d'Aumale y ont été en garnison, Seurat y a travaillé.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Péchiné
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   -
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de décès :   2