| Accueil |

ORBEY


ARRONDISSEMENT : COLMAR-RIBEAUVILLÉ
HAUT-RHIN
CANTON : SAINTE-MARIE-AUX-MINES
Orbey
Carte de Cassini
CODE INSEE : 68249
CODE POSTAL : 68370
INTERCOMMUNALITÉ : Communauté de communes
de la Vallée de Kaysersberg

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Alsace
Alsace
Parti de gueules, à la barre d'argent, côtoyée de deux cotices fleuronnées du même (Basse-Alsace contourné), et aussi de gueules, à la bande d'or accompagnée de six couronnes du même, posées en orle, celles de la pointes opposées à celles du chef (Haute-Alsace).
Département :
Haut-Rhin
Vosges
De gueules, à la bande d'or accompagnée de six couronnes du même, posées en orle, celles de la pointe opposées à celles du chef.
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Orbey

Croix de Guerre 1914-1918 - 06 novembre 1921
Croix de Guerre 1939-1945 - 11 novembre 1948

D'argent, au globe d'azur cintré et croisé d'or.

Ces armes datent de la fin du XVIIème siècle.

Elles sont peut-être parlante, le mort orbis désignant le monde dans le latin des chrétiens.

Croix de Guerre 1914-1918 Croix de Guerre 1939-1945
 

  Origine du nom :
    Orbeiz - Urbeis
  Chiffres clés :
    Population : 3 612 habitants en 2014 (Orbelais)
    Altitudes : 397 - 1 149 mètres
    Superficie : 4602 hectares
  Site Web :
  Site de la mairie
  A voir :
  Cimetière militaire français du Wettstein, dit des Chasseurs.
Monument des défenseurs du Linge.
Cimetière militaire, allemand du Linge.
Musée-mémorial du Linge (guerre 1914-1918).
Musée du Val d'Orbey.
Lac Blanc et lac Noir, reliés par une conduite souterraine.
Vues de l'observatoire Belmont et du Collet du Linge.
Vallée de la Weiss.
Massif du Schlucht-Hohneck.
Vue du Grand Faudé, de Noirmont.
  Généralités historiques :
 
Actuellement francophone, Orbey a été fondé par des colons germanophones venus de la vallée de Munster et s'appelle en allemand "Urbeis", nom dont Orbey est la forme francisée. Au XIIème siècle, le village appartenait aux comtes d'Eguisheim, et à partir du XIIème aux seigneurs de Rappoltstein, qui en firent le chef-lieu de leur seigneurie de Hohnack.
L'abbaye cistercienne de Pairis fut fondée en 1138, près d'Orbey, par les comtes d'Eguisheim. Prospère aux XIIème et XIIIème, elle déclina par la suite, subit plusieurs pillages et incendies dont le dernier au cours de la guerre des Paysans en 1525 ; à nouveau ruinée par la guerre de Trente ans, elle fut restaurée par l'abbé Bernardin Büchinger (1649-1654) et reconstruite au XVIIIème, mais supprimée à la Révolution et démolie en 1804. Un hospice s'installa en 1849 dans les restes des bâtiments conventuels.
Les hameaux de Hautes et Basses-Huttes doivent leur origine à des verreries (en allemand "Glashütten"), citées en 1318.
Le village a beaucoup souffert des deux guerres mondiales. Le site a été le lieu de combats épiques en 1915 en particulier celui du Collet du Linge à la tête des Faux.
Une usine hydroélectrique et un barrage ont été construits sur le lac Noir en 1930.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
Schratzmaennele (1045m)
Pairis
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Demangeat
Gaudel
Jacques - Joanesse/Joannès/Joannesse
Masson - Miclo
Perrin
Tisserant
Vaudechamps
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   6
    Nbre de mariages :   3
    Nbre de décès :   8