| Accueil |

FELLERING


ARRONDISSEMENT : THANN-GUEBWILLER
HAUT-RHIN
CANTON : CERNAY
Fellering
Carte de Cassini
CODE INSEE : 68089
CODE POSTAL : 68470
INTERCOMMUNALITÉ : Communauté de communes
de la Vallée de Saint-Amarin

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Alsace
Alsace
Parti de gueules, à la barre d'argent, côtoyée de deux cotices fleuronnées du même (Basse-Alsace contourné), et aussi de gueules, à la bande d'or accompagnée de six couronnes du même, posées en orle, celles de la pointes opposées à celles du chef (Haute-Alsace).
Département :
Haut-Rhin
Vosges
De gueules, à la bande d'or accompagnée de six couronnes du même, posées en orle, celles de la pointe opposées à celles du chef.
Nouvelle Région :
Grand Est
Alsace Champagne-Ardennne Lorraine
Région Grand Est

Armes de Fellering

Ecartelé au 1er de gueules, à la bande de vair appointé ; au 2ème d'or au mont de sinople planté de trois sapins du même ; au 3ème d'argent, au lévrier sautant de sable, colleté et bouclé de gueules ; au 4ème d'azur, au héron à la patte dextre levée d'argent posé sur une terrasse de sable.

Ces armoiries ont été créées en 1980.

Le premier quartier était les armes de la famille de Veldelingen (ancien nom de Fellering) originaire de Saint-Amarin, éteinte au XVè siècle, qui avait des possessions à Fellering.
Les sapins évoquent la forêt communale.
Le lévrier est celui de l'abbaye de Murbach dont le territoire comprenait Fellering jusqu'à la Révolution.
Quant au héron, il rappelle la présence de cet échassier dans la tourbière du lieu.

Site officiel de la mairie

   

  Origine du nom :
   
De l'allemand Feld (champs) et ingen (suffixe désignant une fondation créée par un clan) ou umringt (entouré de).
Veldelingen en 1416, Veldlingen en 1550, Veldringen ou Fellringen en 1576, Felringen en 1725, encore Feldringen, en 1775, Fellering
  Chiffres clés :
    Population : 1 659 habitants en 2014 (Felleringeois)
    Altitudes : 426 - 1 265 mètres
    Superficie : 2129 hectares
  Site Web :
  Site officiel de la mairie
  A voir :
  -
  Généralités historiques :
 
En 973 Charlemagne fait don au Chapître de Murbach d'une grande partie de ses possessions à Fellering. Le reste du village appartient aux Chanoinesses de Remiremont (comme Oderen et Krüth), mais également pour partie aux Antonites d'Issenheim. La collégiale de Saint Amarin ainsi que différents nobles avaient également des possessions à Fellering.
En 1537 le prince-abbé de l'abbaye de Murbach, devint le seigneur féodal de toute la haute vallée de la Thur, après avoir racheté toutes les terres que Charlemagne n'avait pas données.
Pendant la Guerre de Trente Ans, le village fut presque entièrement rasé comme tous les villages alentour et en 1648, lors du rattachement à la France, il ne restait guère qu'une cinquantaine d'habitants.
En 1699, des verriers obtinrent l'autorisation du Chapître de Murbach de s'installer à Wildenstein, mais surtout d'utiliser tout le bois qui était nécessaire à leur industrie.

Par jugement du 1er frimaire an II de la République française, (1er novembre 1793) Fellering devient une commune indépendante.
  Particularités :
  -
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Diemunsch
Golly
Haller
Mény - Mura
Siefferler/Siefferlerin/Sifferlen
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   10
    Nbre de mariages :   3
    Nbre de décès :   3