| Accueil |

BORDEAUX


ARRONDISSEMENT : BORDEAUX
GIRONDE
CANTON : BORDEAUX-1
BORDEAUX-2
BORDEAUX-3
BORDEAUX-4
BORDEAUX-5
Département de la Gironde
Carte de Cassini
CODE INSEE : 33063
CODE POSTAL : 33000 - 33100 - 33200 - 33300 - 33800
INTERCOMMUNALITÉ : Bordeaux Métropole

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Aquitaine
Cliquez pour agrandir
De gueules, au léopard d'or, armé et lampassé d'azur.
Département :
Gironde
Cliquez pour agrandir
Gironné d'argent et d'azur de huit pièces ; au chef de gueules chargé d'un léopard d'or, armé et lampassé d'azur (qui est de Guyenne).
Nouvelle Région :
Nouvelle Aquitaine Région Nouvelle Aquitaine

Armes de Bordeaux

Devise : lilia sola regunt lunam undas castra leonem
Les lys seuls règnent sur la Lune, les flots, le château et le lion

De gueules, au château de quatre tours crénelées et couvertes d'argent, hersé et sommé d'un clocher du même portant une cloche aussi d'argent, le tout maçonné de sable, surmonté d'un léopard d'or et posé sur des ondes d'azur mouvant de la pointe et chargées d'un croissant d'argent ; au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or.

Le léopard rappelle que Bordeaux était la capitale de la Guyenne.

Après les Anglais, avant et durant la guerre de Cent ans, et l'occupation française qui suivit la bataille de Castillon en 1453, le roi de France Louis XI dota la ville d'un parlement. D'où les fleurs de lys en chef. Une variant montre un semé de fleurs de lys.

Le château reproduit les tours de l'ancien hôtel de ville dont il reste aujourd'hui la Grosse cloche.

Les eaux de la Garonne baignent ces tours et le croissant symbolise la courbe décrite par le fleuve devant la ville. La ville sera d'ailleurs surnommée "Port de la Lune".

   

  Origine du nom :
    Burdigala
  Chiffres clés :
    Population : 257 068 habitants en 2018 (Bordelais)
    Altitude : 1 - 42 mètres
    Superficie : 4936 hectares
  Site Web :
  Site de la mairie
  A voir :
  Basilique Saint-Michel
Porte de Bourgogne
Porte Cailhau
Place de la Bourse
Monument aux Girondins
Place des Quinconces
Musée des Beaux-Arts
Musée d'Aquitaine
  Généralités historiques :
 
Capitale de la Gaule aquitaine sous l'Empire romain, nommée Burdigala, pendant près de 200 ans, puis du Duché d'Aquitaine, de la provine royale de Guyenne.
Au début du Vè siècle, Bordeaux fut prise par les Wisigoths, puis par les Francs de Clovis un siècle plus tard. La ville passa ensuite dans le royaume d'Austrasie.
Au Moyen Âge, la ville est pillée par les hommes venus du nord. Le chef viking Hasting met fin au siège en 847. Le roi d'Aquitaine, Pépin II, ne fait rien pour aider la ville et son neveu le roi de Francie occidentale, Charles le Chauve, détruit la flotte des vikings sur la Dordogne. Pépin II est déposé en faveur de Charles le Chauve. Un second pillage aura toutefois lieu en 855.
En 1453, après la bataille de Castillon, la ville redevient possession française et la guerre de Cent ans s'achève. Charles VII décide en 1459 de faire de Bordeaux une ville royale et fortifie la ville : fort Louis au sud, fort du Hâ au sud-ouest et château Trompette face à la Garonne sont édifiés.
En 1462, le roi Louis XI donne un parlement à la ville et ses libertés. En 1470, Charles de Valois, frère du roi, est nommé duc de Guyenne.
Bordeaux subit les guerres de religion et connaît aussi sa "Saint-Barthélemy" le 03 octobre 1572.
Plus tard, Louis XIV, lors des luttes de la Fronde, soumet la ville par les armes en 1653.
  Particularités :
  9è commune de France par sa population.
Capitale mondiale du vin.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Poyen-Bellisle (de)
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   1
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de décès :   -