| Accueil |

MARSEILLE


ARRONDISSEMENT : MARSEILLE
BOUCHES-DU-RHÔNE
CANTON : MARSEILLE-1
MARSEILLE-2
MARSEILLE-3
MARSEILLE-4
MARSEILLE-5
MARSEILLE-6
MARSEILLE-7
MARSEILLE-8
MARSEILLE-9
MARSEILLE-10
MARSEILLE-11
MARSEILLE-12
Département des Bouches-du-Rhône
Carte de Cassini
CODE INSEE : 13055 - de 13201 à 13216
CODE POSTAL : 13001 à 13016
INTERCOMMUNALITÉ : Métropole d'Aix-Marseille-Provence

Pays :
France
France
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Cliquez pour agrandir
Parti au 1er d'or, à quatre pals de gueules (Aragon- Provence) ; au 2ème coupé au 1 d'or, au dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules (Dauphiné) ; au 2 d'argent, à une aigle au vol abaissé de gueules, becquée, lampassée, membrée et couronnée d'or, empiétant trois monts de sable (alias de sinople) issants d'une mer d'azur (comté de Nice).
Département :
Bouches-du-Rhône
D'or, au gousset renversé d'azur chargé en coeur d'une fleur de lys du champ surmontée d'un lambel de gueules brochant sur le tout.
Nouvelle Région :
Provence-Alpes-Côte-d'Azur Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Armes de Marseille

Croix de Guerre 1939-1945

Devise : ACTIBUS IMMENSIS URBS FULGET MASSILIENSIS
la ville de Marseille resplendit par ses hauts faits

D'argent, à la croix d'azur.

Ces armes ont été choisies dès le XIIème siècle par les habitants de la cité eux-mêmes, pour donner confiance et attirer dans le port les croisés en partance pour la Terre Sainte.

 

 

Croix de Guerre 1939-1945
 

  Origine du nom :
    Marselha - Marsiho
Massalia - Massilia
  Chiffres clés :
    Population : 855 393 habitants en 2014 (Marseillais)
    Altitude : 0 - 652 mètres
    Superficie : 24062 hectares
  Site Web :
  Le site de la ville
  A voir :
  La Basilique Notre-Dame-de-la-Garde
La cathédrale de la Major ou basilique de Sainte-Marie-Majeure (la Major)
Musée des Beaux-Arts
Musée Grobet-Labadié
Musée d'archéologie méditérranéenne à la Vieille Charité.
Musée Cantini
Musée Borély
Musée des Docks romains
Musée d'histoire de Marseille
Musée de la Marine
Musée du Vieux-Marseille
  Généralités historiques :
 
Comptoir fondé au VIème av. J.-C. par les Phocéens, appelé "Massalia", puis colonie grecque qui tout naturellement s'allia à Rome en raison de la concurrence maritime de Carthage. Mais au moment de la rivalité entre César et Pompée, Massalia (devenue Massilia) fit le "mauvais choix" en se ralliant à ce dernier : César prit la ville en 49 av. J.-C. qui fut dès lors traitée en pays occupé, ce qui amena sa déchéance aggravée par les invasions barbares et sa quasi-destruction par les Sarrasins. L'Eglise représenta alors la seule autorité réelle ; Marseille avait été doté d'un évêché dès le début IVème et l'abbaye de Saint-Victor, établie au Vème, eut un immense rayonnement pendant tout le haut Moyen-Age.
Avec les croisades, la ville et le port retrouvèrent une partie de leur activité ; le pouvoir était alors partagé entre les vicomtes de Marseille, l'évêque et le prévôt du Chapitre ; au XIIIème la ville basse s'érigea en manière de république libre.
Marseille eut de longs démêlés avec les comtes de Provence, qui prirent fin lorsque Charles 1er d'Anjou acquit les droits de la ville haute. La cité retrouva alors un essor économique bien qu'interrompu à différentes reprises : saccage de la ville en 1424 par les Aragonais ; invasion des Impériaux en 1524 ; assassinat du consul Casaulx qui, partisan de la Ligue, s'opposait à Henri IV ; prise de la ville par Louis XIV à la suite d'une révolte contre le pouvoir royal ; mais le roi préféra augmenter les franchises et favoriser le commerce, ce qui apaisa les Marseillais et engendra une ère de prospérité. Celle-ci s'affirma jusqu'à la Révolution malgré la peste de 1720 qui anéantit près de la moitié de la population.
La Révolution apporta des luttes sanglantes dans la ville, d'abord révolutionnaire ("montée" des volontaires marseillais à Paris, hymne de Rouget de l'Isle qui devint la "Marseillaise"), puis fédéraliste et réprimée comme telle par la Convention : jusqu'à la fin du Second Empire, Marseille resta légitimiste.
Le XIXème siècle, avec l'ère coloniale, le percement du canal de Suez, le développement industriel, donna à Marseille la place de 1er port français qu'elle occupe aujourd'hui, doublée d'une importante croissance industrielle.
Bombardée de 1940 à 1944, la ville fut occupée dux ans par les Allemands qui détruisirent un quartier du Vieux-Port, et fut libérée le 28 août 1944 par les troupes françaises de la 1ère DivisionBlindée.
Patrie de nombreuses célébrités : les hommes d'Etat (le conventionnel Barbaroux, la reine de Suède Désirée Clary, Emile Ollivier, Thiers) ; l'Histoire (Camille Jullian) ; les Lettres (Honoré d'Urfé, Edmond Rostand, Edmond Jaloux, Edouard Peisson, André Suarès) ; les Arts (Pierre Puget, Daumier) ; la Peinture (Duparc, Ricard, Monticelli) ; la Musique (Ernest Reyer, Vincent Scotto, Darius Milhaud).
  Particularités :
  Plus ancienne implantation urbaine de France.
1er port de France.
  Ecarts - Hameaux - Fermes :
     
-
  Données généalogiques :
     
-
  Les noms de famille des descendances étudiées associés au lieu :
    Claudel
  Statistiques généalogiques : (chiffres connus)
    Nbre de naissances :   -
    Nbre de mariages :   -
    Nbre de décès :   1