| Accueil |

Deyvillers


France
 
Lorraine
 
Vosges
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
         
France moderne
 
Rgion Lorraine
 
Dpartement des Vosges
 

 

Héraldique

De sinople, à l'aigle volant d'argent, allumée et becquée de gueules, tenant en son bec un anneau d'or ; à la champagne parti d'argent et de sable.


Armes de Deyvillers en noir et blanc

Commentaires

Le sinople du champ rappelle les forêts autour de Deyvillers.

L'aigle planant évoque le passage de Charlemagne et l'anneau qu'il tient en son bec celui de Saint Arnould, évêque de Metz. L'abbaye Saint-Arnould de Metz portait d'ailleurs "d'azur, à l'aigle essorante d'or" :

Armes de l'abbaye Saint-Arnould de Metz

La champagne représente les armes de la ville de Metz qui appartenait aussi à l'évêché, car au temps des ducs de Lorraine, Verdun, Toul et Metz formait "les Trois Evêchés", trois enclaves indépendantes dans le duché :

Armes de Metz

Pourquoi cette double référence à Metz ? Car Deyvillers, avec d'autres villages avoisinants, faisait partie de ce que l'on nommait la terre de St-Arnould, appartenant à l'abbaye de Saint-Arnould de Metz.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains