| Accueil |

Bleurville

Bliderici-Villa - Bleurville-aux-Bains


France
 
Lorraine
 
Vosges
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'argent mantelé de sinople au trois sapins arrachés de l'un et de l'autre, au chef d'or chargé d'une cotice de gueules surchargée de trois alérions d'argent (qui est de Lorraine).
         
France moderne
 
Rgion Lorraine
 
Dpartement des Vosges
 


Héraldique

De gueules, à la couronne civique ou de branches de chêne entrelacées, feuillées de huit pièces d'or englandées de sinople ; au chef cousu d'azur chargé d'une crosse abbatiale et d'une hache d'or passées en sautoir, une croisette pattée de gueules brochant le sautoir en abîme.


Armes de Bleurville en noir et blanc

Commentaires

Ce blason est utilisé par la commune depuis 1997.

Les attributs du chêne symbolise le "Chêne des Saints", arbre multiséculaire, planté sur le territoire de la commune.

La crosse abbatiale est celle de l'abbé dirigeant l'église abbatiale de Saint-Maur.

La hache symbolise le travail du bois. Cette dernière activité est encore essentielle aujourd'hui dans le village.

Enfin la croix pattée est celle de Saint-Benoît de Nursie, fondateur des bénédictins. Les religieux de Saint-Maur suivaient cette règle.

 

La couronne murale d'or est à l'effigie de l'église abbatiale de Saint-Maur.

 

Les tenants : deux moines bénédictins vêtus de sable comme c'est la règle, celui de dextre empoignant une croix tréflée d'or, et celui de senestre un parchemin. Ce qui évoque Saint-Benoît brandissant la croix du Christ d'une main et tenant de l'autre, bien fermement, le livre contenant sa règle.

Dans l'église paroissiale de Saint-Pierre du XVIIème siècle, on peut voir gravé sur la croisée située au-dessus de l'autel, un écu portant les armes du duc René II de Lorraine-Vaudémont (1451 - 1508) :

 
Armes de René II
 
Armes du duc René II

 

Sur la croisée du transept est gravé l'écu comportant les armes de Saint-Pierre, le patron de l'église étant Saint-Pierre-ès-Liens, c'est-à-dire deux clés passées en sautoir, ou bien s'agit-il des armes du chapitre de Remiremont ?

 
 
Armes de Remiremont
 
Armes de Remiremont

Le roi était seul seigneur de Bleurville.

 

Notice de la Lorraine