| Accueil |


France
 
Picardie
 
Oise
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
Ecartelé : aux 1er et 4ème d'azur, à trois fleurs de lys d'or ordonnées 2 - 1 ; aux 2ème et 3ème d'argent, à trois lionceaux de gueules ordonnés 2 - 1.
 
Taillé : au 1er d'or, à trois bandes d'azur, au 2nd d'azur, semé de fleurs de lys d'or ; à la barre d'argent brochant sur la partition.
         
France moderne
 
Région Picardie
 
Département de l'Oise
 

 


Héraldique

Parti mi-parti de gueules, à deux léopards d'or mis l'un sur l'autre, et mi-parti d'azur, à quatre gerbes de blé liées d'or et mises en croix.


Armes de Pontpoint en noir et blanc

Commentaires

Le blason de la commune remonte au XIIIème siècle. Ce sont les armes du fondateur de la commune : Hugues IV de Candavène.

Son premier parti fait référence à Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre. L'illustre roi adouba Hugues en 1177. Il mit donc en premier parti les armes de la famille de Normandie issue de Guillaume le Conquérant "de gueules, à deux léopards d'or" :

Armes de Normandie

Son second parti fait référence aux comtes de Saint-Pol en Artois, titre que portait Hugues de Candavène. Ces derniers portaient "d'azur, à cinq gerbes d'avoine d'or, rangées en croix" :

Armes de Candavène de St-Pol

Hugues IV, en a mis quatre...

Quant à la devise de la commune FAIS CE QUE DOIS, elle est attribuée à son chevalier.

Le blason est visible sur les plaques des rues, plus ou moins en bon état.
A noter que sur la façade de la mairie, a été vu en 2005 un blason comportant trois lions passants de sable en lieu et place des léopards...

Site de la mairie


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contrairement à un "parti" qui montre un blason complet, le mi-parti ne montre que la moitié d'un blason existant. Sénestre pour la partie gauche, dextre pour la droite. Longtemps, les épouses accolaient la moitié dextre des armes de leur mari à la moitié sénestre de celles de leur père.
Ici, donc, pour le parti sénestre, il s'agit d'un blason à quatre gerbes de blé coupé en deux, ce qui fait qu'on ne voit qu'une et deux demies gerbes de blé et pas la quatrième.
Au cas où on voudrait effectivement un blason à seulement trois gerbes, il faudrait préciser que deux d'entre elles sont mouvantes du bord dextre de la partition.