| Accueil |

Viviers


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes de ViviersAutre blason de Viviers
Croix de guerre 1939-1945
Croix de guerre 1939-1945
11 novembre 1948

Héraldique 1

De gueules semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'argent, à deux saumons adossés du même brochant sur le tout.

Héraldique 2

Bandé d'or et d'azur de six pièces ; à la bordure de gueules.


Armes de Viviers en noir et blancAutre blason de Viviers en noir et blanc

Commentaires

Viviers dépendait de l'ancienne province du Barrois. Mais ce ne sont pas des bars mais bien des saumons car la seigneurie étaient aux comtes de Salm, barons de Viviers du XIIIème au XVIème siècles. Ce sont leurs armes que Viviers a reprises.

Le second blason est aux armes de la famille Viviers, d'ancienne chevalerie et seigneurs au Moyen-Âge. C'est Henri III, comte de Salm, qui hérita de son père l'antique baronnie de Viviers et mourut en 1250. Elle passa ensuite dans la Maison de Lorraine par le mariage, en 1597, de François, comte de Vaudémont, père du duc Charles IV, avec Christine de Salm, fille de Paul et Marie Leveneur.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Ancienne chevalerie de Lorraine


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).