| Accueil |

Villers-Stoncourt


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes de Villers-Stoncourt
 

Héraldique

De gueules, à deux clefs d'or, adossées et entrelacées, une croix de Saint Pierre au panneton, accostées de deux croisettes patriarcales d'argent.


Armes de Villers-Stoncourt en noir et blanc

Commentaires

Villers-Stoncourt a été réunie à Chanville de 1812 à 1833.

Le mont Saint-Pierre qui domine le village a accueilli pendant longtemps une église, rasée en 1854. Cette dernière était liée aux religieuses bénédictines de l'abbaye Saint-Pierre-aux-Nonnains de Metz. Villers-Stoncourt, étant une ancienne dépendance de l'abbaye, a repris exactement ses armes.

Remarque : la croix de Saint-Pierre est une croix latine renversée, saint Pierre ayant été crucifié la tête en bas.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la communauté de communes de Rémilly et Environs

Arnaud BISVAL


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).