| Accueil |

Rurange-lès-Thionville

Montrequienne


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes de Rurange-lès-Thionville
 

Héraldique

Mi-coupé : au 1er de gueules, au chef d'argent chargé de trois fusées accolées de sable ; au 2nd d'argent, à la croix de gueules cantonnée de quatre serres d'aigle de sable mises en barre et mouvant des cantons senestres.


Armes de Rurange-lès-Thionville en noir et blanc

Commentaires

En 1668, François Ottringer fit hommage au roi de France pour le château de Logne. Puis la seigneurie releva de la famille de Guerschin jusqu'à la Révolution.

Rurange-lès-Thionville fût créée par arrêté impérial du 03 janvier 1812 ordonnant le regroupement des trois hameaux : Logne, Montrequienne et Rurange.

Auparavant, les seigneurs du lieu étaient la famille Distroff, qui portait "de gueules, au chef d'argent chargé de trois fusées accolées de sable" :

Armes de Distroff

et l'abbaye de Villers-Bettnach qui avait pour armes "d'argent, à la croix de gueules, cantonnée de quatre serres d'aigle de sable, posées en barre et mouvantes des cantons senestres" :

Armes de Villers-Bettnach

L'Armorial général d'Hozier donne de fausses armes à cette abbaye "d'argent, à la barre de sinople chargée d'une billette du champ" :

Armes de l'abbaye de Villers-Bettnach selon d'Hozier

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la commune

Site de la communauté de communes de L'Arc Mosellan


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).