| Accueil |

Moyeuvre-Grande


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes de Moyeuvre-Grande
Croix de guerre 1939-1945
avec étoile d'argent
1er juillet 1948

Citation à l'ordre de la division
Secrétariat d'Etat aux Forces Armées
 
"Moyeuvre-Grande s'est particulièrement distinguée par son aide aux prisonniers de guerre évadés. Malgré ses souffrances, sa population a conservé un moral admirable et déployé une activité résistante dont témoigne le nombre de ses enfants fusillés, déportés ou expulsés."

Héraldique

Écartelé en sautoir : au 1er d'or, à la rose de gueules surmontée d'une clef du même posée en fasce, le pennon à senestre et vers la pointe ; au 2nd d'azur, au bar d'or posé en pal ; au 3ème d'azur, au bar contourné d'or posé en pal ; au 4ème d'or, au mont de sable enflammé de gueules posé sur une plaine ondée d'azur.


Armes de Moyeuvre-Grande en noir et blanc

Commentaires

Le premier quartier symbolise les seigneurs de Moyeuvre-Grande. La famille de Bettainvillers portait "écartelé en sautoir : aux 1er et 4ème d'or, à une rose de gueules ; aux 2ème et 3ème de gueules, à une tête de léopard d'or" :

Armes de Bettainvillers


La clé rappelle celle de saint Pierre qui figurait dans les armoiries de la proche abbaye de Saint-Pierremont, dont l'abbé, du XIIème siècle à la Révolution, était patron de la paroisse de Moyeuvre. Les armes de cette abbaye de chanoines réguliers de Saint-Augustin réformée en 1622 par saint Pierre Fourier étaient a priori "de gueules, à la clef d'or" :

Armes de l'abbaye de Saint-Pierremont

L'Armorial général d'Hozier de 1696 nous donne de fausses armes "de sinople, à la bande d'argent chargée d'un tourteau du champ" :

Armes de l'abbaye Saint-Pierremont de Metz selon d'Hozier

 

Moyeuvre-Grande faisait partie de l'ancien duché de Bar qui portait "d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or ; à deux bars adossés du même brochant sur le tout" :

Armes du duché de Bar

Les deux bars se retrouvent donc aux deuxième et troisième quartiers.

De 1285 à 1560, le comte de Bar y possédait des forges. C'est ce qui est représenté au quatrième quartier : le mont enflammé de gueules. La commune est située au confluent de l'Orne et du Conroy. Sur ces rivières fut construite la plus ancienne forge hydraulique de France.
Mais le cours d'eau symbolisé ici est le "Modover", rivière bruyante, devenue par dérivation "la Moyeuvre".

Le blason a été attribué par la préfecture de Moselle le 31 décembre 1949.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la commune


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).