| Accueil |

Boustroff


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes de Boustroff
 

Héraldique

De gueules, à la crosse mouvant de la pointe accostée en chef de deux cailloux, au massacre de cerf croisé brochant, le tout d'or.


Armes de Boustroff en noir et blanc

Commentaires

Boustroff dépendait de l'ancienne province des Trois Evêchés, du bailliage de Vic, d'où les deux cailloux qui proviennent des armes du chapitre de la cathédrale de Metz "de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or" :

Armes du chapitre de la cathédrale de Metz

Pour mémoire, le bras tenant l'épée représente la décollation de saint Paul, patron particulier du chapitre, et les cailloux représentent la lapidation de saint Etienne, patron du diocèse de Metz.

Boustroff faisit partie du domaine de l'abbaye de Saint-Arnould, d'où la crosse abbatiale. Cette abbaye portait "d'azur, à l'aigle essorant d'or" :

Armes de l'abbaye de Saint-Arnould

Quant au massacre de cerf croisé, il symbolise saint Hubert, patron de la paroisse.

Selon la légende, "Saint Hubert, un seigneur ardennais parti chasser un Vendredi Saint, poursuivait un cerf blanc qui soudain s'arrêta et lui fit face. Il vit s'inscrire entre les bois du cerf un crucifix d'or. Il reconnut en lui le Christ, se repentit et se convertit. [...] Il devint évêque de Maastricht. [...] Saint Hubert est le patron des chasseurs."

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la commune en cours de développement


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).