| Accueil |

Bitche


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

couronne
Citation - Légion d'honneur
14 juin 1919
"La ville de Bitche a subi pendant la guerre de 1870-1871 un siège mémorable de près de huit mois.
Sommée de se rendre, dès le 7 août 1870, elle a, sous l'héroïque direction du lieutenant-colonel Teyssier, et avec une garnison disparate de 2.500 hommes, résisté victorieusement aux bombardements et aux attaques d'un ennemi dix fois supérieur.
Incendiée par obus, sa population réduite de 2.700 à moins de 1.000 âmes, dont seulement 119 hommes valides, elle n'a consenti à ouvrir ses portes que le 27 mars 1871, deux mois après l'armistice, sur ordre écrit du Gouvernement Français, et après avoir obtenu les honneurs de la guerre pour sa glorieuse garnison.
La ville de Bitche ayant été comprise dans la partie du territoire arraché à la France, aucune récompense ne put jusqu'à présent lui être décernée pour son héroïque résistance.
Aujourd'hui que la vaillante cité lorraine est redevenue française, il m'a paru opportun de commémorer son siège et de récompenser la conduite héroïque de ses habitants en attribuant à Bitche la Croix de la Légion d'honneur."

Croix de guerre 1939-1945
avec palme de bronze
30 juin 1948

Héraldique

D'argent, à la mâcle gringolée de sable, le premier serpent ondoyant en chef mouvant vers le flanc senestre de la pièce, la tête vers le chef posée en bande du canton dextre, le second serpent contourné ondoyant en pointe mouvant vers le flanc dextre de la pièce, la tête vers le chef posée en barre du parti senestre.


Armes de Bitche en noir et blanc

Commentaires

Le premier sceau comportant ces armoiries date du 18 décembre 1610.

La mâcle a remplacé le besant des premières armes. Elle représente en héraldique la côte de maille du chevalier. Ici, le seigneur de Bitche.

Le serpent à deux têtes symbolise l'importance de la foreteresse de Bitche qui se trouve dans une telle position qu'elle y est presque inaccessible. D'où la devise particulière : "Je mords derrière comme devant".

Sur le site de la ville, le champ de l'écu est de gueules :

Armes de Bitche à l'écu de gueules

 

Devise : "QUI S'Y FROTTE, S'Y PIQUE "

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Ville de Bitche


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).