| Accueil |

Audun-le-Tiche

Aquaeductus - Awedeux - Audieux - Audeux-le-Thieux - Adicht - Deutsch-Oth - Däitsch-Oth


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes d'Audun-le-Tiche
 

Héraldique

Mi-parti : au 1er d'azur, à deux bars adossés d'or, accompagnés de quatre croisettes recroisetées au pied fiché du même ; au 2nd d'or, à l'aigle bicéphale de sable, becquée et membrée de gueules ; au marteau renversé de gueules brochant sur la partition.


Armes de Audun-le-Tiche en noir et blanc

Commentaires

Audun-le-Tiche est un village de l'ancienne province du Barrois qui portait "d'azur, à deux bars adossés d'or, accompagnés de quatre croisettes recroisetées au pied fiché du même" :

Armes de Bar

L'aigle rappelle le nom de la localité. C'est pour se différencier d'Audun-le-Roman qu'Audun a ajouté "le-Tiche" c'est-à-dire "thieux" signifiant allemand. Ce sont donc les armes ancestrales du Saint-Empire romain germanique qui étaient à une époque "d'or, à l'aigle bicéphale de sable, armée, lampassée et becquée de gueules":

Armes du Saint-Empire romain germanique

Au début du XXème siècle, la sidérurgie fait son apparition en transformant la bourgade en une ville industrielle. En 1997 c'est la fermeture de la dernière mine de fer en activité en France. Le marteau rappelle ce passé sidérurgique.

Le blason de la ville a été créé le 29 janvier 1952.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la commune


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).