| Accueil |

Érize-Saint-Dizier


France
 
Lorraine
 
Meuse
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés de même brochant sur-le-tout.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meuse
 

Armes de Érize-Saint-Dizier
 

Héraldique

De gueules, au diamant d'argent accosté de deux bars adossés d'or ; au chef du même au sautoir de gueules.


Commentaires

Les deux bars sont aux armes de la famille de Francquemont, seigneur du lieu, Francquemont étant aussi une cense de la commune. Cette famille portait "de gueules, à deux saumons adossés d'or" :

Armes de Francquemont

Les saumons ont été transformés en bars, peut-être pour rappeler le comté de Bar dont faisait partie la localité.

Le reste des meubles, le diamant et le sautoir, n'ont rien à voir avec la commune mais avec son toponyme : l'inventeur a fait un rébus, des armes parlantes.

En effet, le diamant, connu pour sa dureté, évoque le suffixe eric qui signifie tout puissant, sans rival. A rapprocher de Érize. Et le sautoir est celui de l'évêché de Langres dont le saint patron est saint Dizier ; le sautoir évoque son martyr. L'évêché porte - comme la ville éponyme - "d'azur semé de fleurs de lys d'or, au sautoir cousu de gueules brochant sur le tout" :

Armes de l'évêché de Langres

Ces armes ont été composées par R.A. Louis et adoptées par la commune en 2012.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains