| Accueil |

Épinonville


France
 
Lorraine
 
Meuse
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés de même brochant sur-le-tout.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meuse
 

Croix de guerre 1914-1918
05 février 1921

Héraldique

De gueules, au rameau d'aubépine tigé et feuillé d'or, fleuri d'argent au bouton étoilé d'or entouré de dix losanges de gueules ; chapé ondé d'azur bordé d'or chargé à dextre d'un loup ravissant contourné et à senestre d'un lion le tout d'argent.


Commentaires

L'aubépine qui est une rosacée, une plante avec des épines, figure le toponyme d'Épinonville.

La commune comporte deux lieux-dits : Éclisfontaine et Ivoiry. Le loup évoque le surnom des habitants d'Éclisfontaine et le lion appartient aux armes de l'ancienne famille d'Ivoiry.

L'onde du chapé rappelle les nombreuses sources qui naissent sur le territoire communal de part et d'autre de la ligne de partage des eaux entre le Bassin Parisien et celui de la Meuse.

A noter que le hameau d'Éclisfontaine a aussi des armes qui sont "de gueules, au loup ravissant d'argent accompagné en chef à dextre d'un tourteau d'azur bordé d'or et à senestre d'une fontaine héraldique d'azur traversée de deux sources d'argent et bordée d'or" :

Armes d'Eclisfontaine

Le loup évoque comme sus-dit le surnom des habitants.

Les meubles qui l'accompagnent forment des armes parlantes : un disque bleu sur un autre d'or évoquant une éclipse, accompagnée d'une fontaine, ce qui donne Écli[p]s[e]fontaine. Les créateurs blasonnant le 1er meuble ainsi : "un besant d'or chargé d'un tourteau d'azur"...

Ces armes ont été créées par R.A. Louis et D. Lacorde et adoptées par la commune en 2012.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains