| Accueil |

Chonville-Malaumont


France
 
Lorraine
 
Meuse
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés de même brochant sur-le-tout.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meuse
 

Armes de Chonville-Malaumont
 

Héraldique

D'or, au tronc écoté mis en pal de sable, accosté en pointe de deux croisettes de gueules ; chapé de gueules, à deux pointes de flèches d'argent.


Commentaires

Chonville et Malaumont ont fusionné le 1er janvier 1973.

Le tronc évoque saint Brice patron de l'église de Chonville. En effet, Brice serait dérivé de bréchat qui veut dire tronc.

La famille Fabert était seigneur de Xonville ; elle portait "d'or, à la croix de gueules" :

Armes de Fabert

d'où les croisettes de gueules sur champ d'or.

Le chapé évoque saint Martin, patron de l'église de Malaumont.

Quant aux pointes de flèche elles rappellent que cette même église était fortifiée.

Ces armes ont été créées par R.A. Louis mais n'ont pas encore été adoptées par la commune.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Grand Armorial de France