| Accueil |

Burey-la-Côte


France
 
Lorraine
 
Meuse
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés de même brochant sur-le-tout.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meuse
 

Armes de Burey-la-Côte
 

Héraldique

Coupé voûté : au 1er de gueules, à la crosse épiscopale et à l'épée mises en sautoir d'or ; au 2nd de sinople, au pal d'argent, accosté de deux phéons du même.


Commentaires

La crosse épiscopale est celle de saint Léger, évêque d'Autun, patron de l'église paroissiale. L'épée est celle de son martyre : Ebroïn, maire de la ville, exilé un temps dans un monastère à cause du saint évêque, redevient, au gré du temps, maire du palais. Il se venge de Léger, exilé lui aussi, et lui fait crever les yeux ; l'évêque continuant de chanter, il lui fait couper la langue, pour de nouveau l'exiler et l'assassiner.

Un bure est un terme minier qui définit un puits intérieur entre deux ou plusieurs galeries de niveaux differents ; le pal représente ce puits et donc Burey dérivé de bure. Le coupé voûté symbolise "la-Côte" de Burey.

L'église Saint-Léger étant qualifiée de fortifiée, les phéons - types de flèche ou de pointe de lance utilisé dans l'Antiquité romaine, à la pointe aigüe et dont le rangier est dentelé - symbolisent cet aspect défensif.

Ces armes ont été composées par R.A. Louis et mises à la disposition de la commune...

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Le petit livre des Saints