| Accueil |

Broussey-Raulecourt


France
 
Lorraine
 
Meuse
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés de même brochant sur-le-tout.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meuse
 

Croix de guerre 1914-1918
24 mars 1921

Héraldique

D'argent, à la feuille de chêne de sinople en bande, senestrée d'un rameau de prunellier tigé de sable, feuillé de sinople et fruité d'azur en bande ; à la champagne d'azur chargée d'un lambel de quatre pendants d'or.


Commentaires

Autrefois Broussey-en-Woëvre, nom pour lequel la commune a obtenu la Croix de Guerre 1914-1918. Raulecourt était une annexe de Broussey.

Comme pour Broussey-en-Blois, le toponyme vient de buisson en bas latin. Pour évoquer ce mot, le prunellier qui est un prunier sauvage a été choisi.

Raulecourt, autrefois Rolecourt ou Roulceourt, viendrait donc de roulle qui signifie chêne, d'où la feuille de chêne.

Selon Dom Calmet, "le seigneur du lieu était le Roi, haut-justicier, moyen et bas pour moitié, l'autre moitié se partageait entre messieurs Renaud, prévôt de Saint-Mihiel, George, avocat à Nancy, Pâton de Viller et Gervaise."
Nicolas Gervaise, seigneur de Brousset qui épousa vers l'an 1660 Anne le Page, portait "d'azur, à la fasce engrêlée d'argent, accompagnée de trois étoiles d'or, deux en chef et une en pointe, le tout surmonté d'un lambel à trois pendants d'argent" :

Armes de Gervaise

 

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Notice de la Lorraine de Dom Calmet

Nobiliaire ou armorial général de la Lorraine et du Barrois de Dom Pelletier