| Accueil |

Nancy

Castrum Nanceium


France
 
Lorraine
 
Meurthe-et-Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent et côtoyée de deux cotices ondées d'azur.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meurthe-et-Moselle
 

Armoiries de Nancy
Citation - 11 octobre 1919
Légion d'honneur Croix de Guerre 1914-1918

"Ville dont l'ardent patriotisme s'est affirmé magnifiquement au cours des épreuves de la guerre.

Directement menacée, a assisté avec le plus beau courage à la bataille du Grand-Couronné livrée pour la défendre ; bombardée par avions, puis par pièces à longue-portée, n'a jamais, malgré toutes les souffrances, perdu son sang-froid.

A bien mérité du pays."


Citation à l'ordre de l'Armée - 23 novembre 1950
Croix de Guerre 1939-1945 avec palme

"Isolée en zone interdite et menacée d'annexion pendant plus de quatre ans, puis base de départ de l'offensive finale, Nancy, bastion avancé de la civilisation française, a affirmé, au cours de la guerre 1939-1945, l'ardent patriotisme dont elle a magnifiquement fait preuve dans le passé.

Centre régional de la résistance, soumise aux bombardements ennemis et alliés, par ses souffrances et par le sacrifice de tant de ses enfants, a, comme en 1914-1918, bien mérité de la patrie."


Héraldique

D'argent, à la tige de chardon arrachée de sinople, fleurie de pourpre, chargée de deux feuilles piquantes au naturel ; au chef des armes pleines de Lorraine.


Armes de Nancy en noir et blanc

Commentaires

Le chardon date de 1155 environ, et non de la bataille de Nancy remportée le 05 janvier 1477 sur Charles le Téméraire duc de Bourgogne. "Berthe, douairière du duc Mathieu 1er, profita de ses souvenirs [...] pour tenir en haleine l'esprit belliqueux des Lorrains ; elle exposa à tous les yeux, en le plaçant dans sa main sur la monnaie d'argent, le type vaillant de Nancy, la fleur de chardon défendue par ses deux feuilles, avec la devise en langue romane [...] Nancei a pica. [...]. Cette devise s'adresse aux ennemis présents et futurs du duché ; elle équivaut à Souvenez-vous de Nancy qui punit l'insulte ! au "Ne mi toquez, il poinct" de Philippe de Gueldres [...]."

En 1575, Charles III le Grand, duc de Lorraine :

Armes de Charles III de Lorraine

ajouta les armes pleines des ducs Lorraine qui sont :
Coupé de 1, parti de 3 :
- au I : fascé d'argent et de gueules de huit pièces, qui est de Hongrie (ancien) :

Armes de Hongrie ancien

- au II : d'azur, semé de fleurs de lys d'or brisé en chef d'un lambel de gueules, qui est des Deux Siciles ou de Naples :

Armes de Naples

- au III : d'argent, à la croix potencée d'or cantonnée de quatre croisettes du même, qui est de Jérusalem :

Armes du voué de Jérusalem

- au IV : d'or, à quatre pals de gueules, qui est d'Aragon :

Armes d'Aragon

- au V : d'azur, semé de fleurs de lys d'or, à la bordure cousue de gueules, qui est d'Anjou :

Armes d'Anjou

- au VI : d'azur, au lion contourné d'or à la queue fourchue, armé, lampassé et couronné de gueules, qui est de Gueldre (sur les armes des ducs de Lorraine et pour l'esthétisme, le lion est contourné et couronné de gueules) :

Armes de Gueldre

- au VII : d'or, au lion de sable armé et lampassé de gueules, qui est de Juliers :

Armes de Juliers

- au VIII : d'azur, semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, aux deux bars adossés du même brochant sur-le-tout, qui est de Bar :

Armes de Bar

- sur le tout : d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, qui est de Lorraine :

Armes simples de Lorraine

Les quatre quartiers du chef sont des royaumes et les quatre de la pointe des duchés sur lesquels les ducs de Lorraine avaient des droits.

Sous le règne du dernier duc de Lorraine, le roi Stanislas, Nancy a son chef remplacé par les armes simples de Lorraine :

Armes de Nancy sous Stanislas

De plus, sous le règne de ce prince, Nancy pris comme devise : Aculei mei acuti in corda inimicorum regis qui peut être traduit par "mes aiguillons acérés dans le cœur des ennemis du roi".

Enfin, Napoléon 1er le remplaça par le gueules à trois abeilles rangées en fasce d'or, signe des bonnes villes de l'Empire :

Armes de Nancy sous Napoléon 1er

Sous la 1ère Restauration, le roi de France Charles X autorise la ville de Nancy à reprendre ses armes d'avant la Révolution, c'est-à-dire celles du règne du dernier duc Stanislas, représentées plus haut.

 

Devise : NON INULTUS PREMOR
"Qui s'y frotte s'y pique"

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

La Meurthe-et-Moselle - Les 594 Communes

Le département de la Meurthe

Site de la commune

Site de l'office du tourisme

J.O. du 03 décembre 1950

Le département de la Meurthe